[Encadrement des loyers] L’outil de simulation est en ligne

Dans Lille, Politique
Scroll par là

On vous en a parlé la semaine dernière, l’encadrement des loyers à Lille fera son grand retour le 1er mars. Pour savoir si votre loyer est dans les clous, la mairie vient de mettre à disposition des particuliers et des pros un outil de simulation en ligne.

Si vous changez d’appart ou que vous renouvelez votre bail à partir du 1er mars, sachez qu’il va y avoir du nouveau. Le prix des loyers des apparts de Lille, Lomme et Hellemmes seront désormais réglementés grâce à un loyer de référence.

Pour obtenir ladite référence, il faut se baser sur le prix des loyers constatés par l’observatoire local des loyers. L’entité se base sur des critères très concrets comme l’adresse, l’année de construction, le nombre de pièces ou encore le fait que le logement soit, ou non, loué meublé.

Transparence

L’intérêt, c’est que ces loyers de référence sont connus de tous et sont consultables . Donc, pas d’entourloupe possible. Si vous avez la flemme de chercher et/ou que vous êtes nuls en calcul, la ville de Lille met à la disposition des proprios, des bailleurs et des locataires un simulateur en ligne, juste ici.

Ce qu’il faut savoir, c’est que les loyers demandés par les proprios ou les bailleurs ne peuvent dépasser les loyers de référence que dans la limite de 20%. Au-delà, “tout montant supplémentaire de loyer doit-être justifié et inscrit au bail“. Si vous constatez que votre loyer ne respecte pas ces critères, parlez-en à votre proprio, votre bailleur ou votre agence. S’ils ne font rien, ils s’exposent à des amendes : jusqu’à 5 000€ pour un particulier et 15 000€ pour une société civile immobilière.

En revanche, vous ne pouvez pas râler sur votre proprio si vous avez signé votre bail en 2019 ou avant et que le loyer est trop élevé par rapport aux loyers de référence. Il faudra que votre bail ait été signé ou renouvelé à partir du 1er mars 2020 pour espérer avoir gain de cause.