Budget participatif #2 : 18 projets vont se répartir 1,5 million d’euros

Dans Lille, Money Money Money, Politique
Scroll par là

L’an dernier, pour la première édition du budget participatif, 18 projets avaient été sélectionnés et avaient chacun reçu une enveloppe de la part de la municipalité pour voir le jour. Cette année, rebelote : 18 nouveaux projets viennent d’être récompensés par un jury citoyen et se répartissent 1.5 million d’euros.

Le budget participatif, c’est plutôt simple : dans son budget 2020, la ville a réservé 1.5 million d’euros pour financer (complètement ou partiellement) et réaliser des projets pensés par des citoyens lillois. Les idées ont fusé et 365 projets ont été proposés. Après un premier tri, 167 ont été soumis au vote des Lillois, Hellemmois et Lommois.

Finalement, à l’issue du vote des habitants, 21 projets ont été sélectionnés pour être présenté au jury citoyen. Il est composé de 12 conseillers de quartiers, d’un représentant de Lomme, d’un représentant d’Hellemmes et de 12 habitants tirés au sort. C’est à lui qu’a été confiée la difficile tâche de départager tout ce beau monde selon plusieurs critères comme l’impact développement durable, l’innovation, l’inclusivité, l’implication citoyenne ou encore l’esthétisme. Ensuite, il a fallu leur attribuer une partie des 1,5 million d’euros.

Finalement, 18 projets ont été retenus par le jury citoyen et les projets lauréats seront développés dans l’année. On vous a résumé tout ça en point boulettes, pour que ce soit plus clair pour vous :

  • Fontaines à eau potable dans Lille

L’idée c’est d’installer des fontaines à eau potable dans toute la ville pour limiter les déchets (coucou les bouteilles en plastique) et permettre l’accès à l’eau pour tous.

Budget : 90 000€

  • Micro-forêt urbaine Porte d’Arras

L’objectif c’est de planter une micro-forêt composée de 3 000 arbres au square de la Porte d’Arras pour lutter contre la pollution de l’air. Pour ce faire, le collectif l’Arrasine, à l’origine du projet, entend bien utiliser la méthode du botaniste japonais Miyawaki, qui permet de faire pousser la forêt, faite d’essence de bois locales, 10 fois plus vite qu’une forêt classique.

Budget : 100 000€

  • Jardin Niwa Hanagara

La maison de quartier les Moulins souhaite avec ce projet finaliser l’aménagement du jardin participatif au pied de la résidence de la rue Edouard-Herriot pour permettre aux habitants de devenir “acteur-auteur” de leur lieu de vie. Ça permettra aussi une sensibilisation au respect de l’environnement.

Budget : 73 000€

  • Box de montage et vélo radio

Avec ce projet, Radio Moulins veut créer un vélo triporteur et un box de montage pour la web-radio de Lille-Moulins. Ça permettra de réaliser des émissions de radio sur l’ensemble du quartier et par la même occasion de faire un peu d’éducation aux médias.

Budget : 60 000€

  • Dressing solidaire et recyclerie textile

Il s’agit là de créer un vestiaire solidaire accessible aux personnes précaires sur le quartier du Faubourg de Béthune. Le but c’est de redonner du pouvoir d’achat et de lutter contre la surconsommation textile, le tout en créant du lien social.

Budget : 50 000€

  • Jeux inclusifs pour enfants

Le seul projet retenu dans le quartier Vauban consiste à installer des jeux inclusifs dans le square de l’Arbonnoise, ce qui permettra aux enfants porteurs de handicaps de pouvoir jouer, eux aussi, dans ce square.

Budget : 50 000€

  • Valorisation et réhabilitation de l’étang et du parc urbain de Lomme

L’idée de ce projet, c’est de réhabiliter le parc urbain du Marais de Lomme pour permettre aux personnes à mobilité réduite d’accéder facilement et sans encombres à l’étang de pêche.

Budget : 140 000€

  • Kiosque Butterfly

Avec ce projet, l’association Un été au Clair de Lune veut créer au sein du Faubourg de Béthune un lieu convivial de proximité. Il s’agira d’un équipement social et culturel de proximité, doté d’un fonctionnement citoyen avec des objectifs sociaux, culturels et économiques.

Budget : 140 000€

  • Jardins flottants sur la Deûle

Pour végétaliser davantage la Deûle, l’idée de ce projet, c’est de créer un ensemble de radeaux végétalisés sur la Deûle pour favoriser la biodiversité en ville, servir de niche à l’écosystème, améliorer la qualité de l’eau et pimper un peu la Deûle en la rendant plus jolie.

Budget : 40 000€

  • Brico’ntainer

Ce projet veut installer un atelier de bricolage solidaire dans le quartier Concorde. L’espace contiendrait un atelier de construction pour les habitants, un lieu de stockage de matériaux et un espace extérieur couvert pour faire des formations et accueillir des événéments.

Budget : 105 000€

  • Réaménagement de la place Casquette

Le but de ce projet c’est de réaménager la place Casquette, à Wazemmes, avec du mobilier urbain, un terrain de pétanque et de l’éclairage adapté, histoire que ce soit plus quali’ au quotidien.

Budget : 110 000€

  • Colorons le métro aérien

On a fait plus sexy que le métro aérien. Alors ce projet veut l’embellir via un vidéo mapping, du mobilier urbain design ou des arts urbains. Le tout, dans une démarche participative.

Budget : 65 000€

  • Le banc d’eau

L’idée c’est de concevoir et d’installer un prototype de banc qui permet de récupérer les eaux de pluie.

Budget : 40 000€

  • Buvette et vestiaires pour le club de football de Lille-Sud

US club les Antillais veut rénover les vestiaires et créer une buvette pour le club de football de Lille-Sud.

Budget : 140 000€

  • Des trames végétales

Pour ce projet, l’initiative c’est de végétaliser une rue par la multiplication des formes de végétaux pour faire bénéficier les Lillois.e.s de tous les bienfaits de ces p’tites plantes.

Budget : 50 000€

  • Fives Heart, square Massenet

Un peu comme dans le quartier Vauban, ce projet va permettre au square Massenet, à Fives, d’avoir un réaménagement et l’installation de jeux inclusifs.

Budget : 68 000€

  • Terrain de proximité Gorki

L’US Lille Moulins Carrel veut réaménager ce terrain, notamment avec le revêtement de gazon, clôtures ou accès, équipements sportifs, éclairage.

Budget : 96 000€

  • Porte de Gand

La fine équipe de chez Lil’Pouss, qui avait déjà récolté pas mal d’argent l’an dernier, récidive avec une proposition d’aménagement de la Porte de Gand, pour y créer un lieu de vie extérieur où les restaurateurs et les habitants pourraient cultiver, récolter et échanger leurs savoirs, via la mise en place de jardins en permaculture.

Budget : 83 000€

Pas la peine de compter, on l’a fait pour vous : toutes ces sommes cumulées font 1,5 million d’euros. Il ne reste plus qu’à guetter tout ça de près dans les mois à venir, les projets ne devraient pas tarder à fleurir un peu partout dans Lille.