Samedi, le label Noir sur Blanc organise une soirée house music au Bistrot de St-So

Dans Lille, Music in my ears, Night Night

©Valou_C

Scroll par là

Ama­teurs de house music, on vous parle. Ce same­di, le label musi­cal lil­lois Noir sur Blanc orga­nise une soi­rée qui pro­met d’en­voyer du lourd au Bis­trot St-So. Pré­pa­rez-vous à groo­ver sec.

Si vous ne connais­sez pas encore Noir sur Blanc, lais­sez-nous vous faire un rapide topo. C’est un tout jeune label de musique lil­lois, créé en février 2017 mais qui a déjà bien per­cé dans le milieu. Leur but, c’est de pro­duire, signer et mana­ger des artistes dans la house music et plus par­ti­cu­liè­re­ment dans cer­tains de ses sous-genres un peu moins connus : la gang­sta house et la bass house.

En plus de ce côté label, Noir sur Blanc aime sor­tir des com­pils et orga­ni­ser des soi­rées pour faire connaître ses artistes et filer un coup de pouce à des DJ bien talen­tueux. Chez nous, ils ont orga­ni­sé des soi­rées chez The Box et au Bis­trot de St-So. Ils pèsent plu­tôt pas mal dans le game parce qu’ils se sont déjà expor­tés en Bel­gique au Knokke Out de Water­loo et à l’Am­ster­dam Dance Event. À côté de ça, ils ont aus­si pilo­té une scène de la ver­sion pari­sienne du fes­toche Lol­la­pa­loo­za. Ils ne sont pas n’im­porte qui, on vous dit.

Ça va groover sec

Pour leur troi­sième soi­rée lil­loise, le crew de Noir sur Blanc a déci­dé de remettre ça au Bis­trot de St-So, avec une soi­rée qui s’an­nonce bien sym­pa : “Pour l’é­vé­ne­ment, on a fait appel à quatre artistes fran­çais qui montent beau­coup et qui poussent la scène house”, tease Pierre-Alexis, en charge de l’é­vé­ne­men­tiel chez Noir sur Blanc. Ceux qui vien­dront chauf­fer la scène sont :

  • Koos, figure mon­tante de la scène bass house / g‑house fran­çaise et cofon­da­teur du label Noir sur Blanc.
  • Kram­der, spé­cia­liste des sono­ri­tés funk et dis­co, lui aus­si signé chez le label Noir sur Blanc
  • Max Mash, pro­duc­teur lyon­nais qui s’y connaît un rayon en house music et qui pré­pare moult sons pour 2020
  • Gaba, DJ tou­lou­sain, qui pèse un max dans la house music et qui a fait sor­ti plu­sieurs titres de qua­li­té en 2019

Et ce n’est pas tout. En plus de ces quatre artistes, un cin­quième DJ vien­dra vous faire groo­ver same­di soir. Qui donc ? Le dijon­nais Frat­ta. Noir sur Blanc a orga­ni­sé un DJ contest et c’est lui qui a gagné. Une cin­quan­taine d’ar­tistes a par­ti­ci­pé au concours et le grand gagnant a gagné le droit de mixer same­di soir en pre­mière par­tie de soi­rée. “Ça per­met à des jeunes d’être décou­verts”, explique Pierre-Alexis.

On part sur une soi­rée qui groove, où ça va bien se déhan­cher”, pro­met-il. Bon, et si vous êtes un sacré fan du label, sachez que leur fameuse com­pil’, la troi­sième, devrait sor­tir d’i­ci à la fin du mois : vous n’a­vez plus qu’à guet­ter.

Comme d’hab au Bis­trot St-So, la soi­rée est gra­tos. On vous laisse l’event Face­book pour tout savoir.