Sarbacane recrute des “têtes bien faites plus que des parcours ou des diplômes”

Dans Article Sponsorisé, Lille, WorkWorkWork
Scroll par là

Article sponsorisé @Sarbacane

On vous le dit tout de suite : Sarbacane, ce n’est pas qu’un campus canon avec cours de fitness, massages et boissons en libre service. C’est aussi une boîte qui, depuis Hem, fournit des services d’e-mailing et SMS marketing à 10 000 clients dans le monde entier. Figurez-vous qu’elle recrute.

Allez, quand même. Les conditions de travail des 90 salariés de Sarbacane font envie. Le campus à Hem, à vingt minutes de Lille, est lové dans un grand parc depuis lequel on a une vue imprenable sur Villeneuve-d’Ascq et le grand stade. Il y a un cours de tennis, une crèche pour les petits rejetons des salariés, une table de ping-pong, des flippers, un baby-foot et globalement, des locaux tout à fait canons. Ce qui m’a le plus frappé quand je suis arrivé ici, c’est qu’on a beaucoup d’espace, on ne se marche pas dessus“, confirme Matthieu Deleneuville, responsable communication.

La cafèt stylée.

La boîte a été créée en 2001, à une époque où le marketing digital n’en était qu’à ses balbutiements. Et a su grandir en évoluant autant que les demandes des clients. “On est le dernier acteur 100% français du marché“, affirme fièrement Matthieu. Et Sarbacane compte le rester en continuant de suivre le vent. “La moyenne d’âge chez Sarbacane est de 32 ans“, précise le responsable. Un fait non négligeable quand on veut rester frais.

Projets en mode start-up

D’autant que les gens chez nous peuvent proposer des projets en mode start-up et seront soutenus.” Fin 2019, pas moins de trois initiatives personnelles ont été transformées en véritables petites intraprises avec moyens et temps donnés au porteur de projet. “On accorde beaucoup d’importance à la mobilité interne. Les gens peuvent entrer chez Sarbacane à la relation client et changer pour le commerce, par exemple“, détaille Perrine de Mendonça, chargée de missions RH et communication interne.

Il s’avère, bande de chanceux, que la boîte nordiste recrute. On a actuellement une dizaine de postes de disponibles, précise Perrine. En relation client, en marketing, en commerce… Les profils ? Deux ans d’expérience, capable de travailler pour un but, de s’intégrer dans une équipe. Des gens qui sont force de proposition et pas seulement d’exécution… Quelqu’un qui aura une idée sera toujours écouté, ajoute Cécile Delabre, responsable RH.

Si votre CV pèche un peu sur la formation ou l’expérience, vous avez malgré tout une chance. “On cherche des têtes bien faites avant des parcours ou des diplômes“, assure Perrine.

Si vous vous sentez d’attaque, on vous renvoie vers le site de Sarbacane pour vous préparer et pour postuler si ça vous tente. Le job board de nos copains les Chasseurs d’Emploi a des offres Sarbacane, aussi.

Article sponsorisé @Sarbacane