Fooding Family, le futur resto familial du centre-ville ouvert toute la journée

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Quelque chose se trame dans le centre-ville. D’i­ci à la fin mars, un nou­veau res­to devrait y faire son appa­ri­tion. C’est Foo­ding Fami­ly et comme son nom l’in­dique, il est tenu par trois membres d’une même famille. Le petit truc en plus, c’est qu’il sera ouvert du petit-déj’ à l’af­ter­work.

Der­rière Foo­ding Fami­ly se cachent San­drine, la maman, Manon, la fille aînée et Mathias, le fils, qui ras­semblent leurs com­pé­tences pour créer un res­to un peu hybride ouvert du matin au soir. San­drine a bos­sé 25 ans en comp­ta­bi­li­té, ges­tion et com­merce dans une socié­té d’import/export, elle s’oc­cupe donc natu­rel­le­ment de les aider au démar­rage avec les four­nis­seurs. Manon, elle, a été res­pon­sable des ventes dans plu­sieurs enseignes et sera en charge de l’ac­cueil et des réseaux sociaux.

Mathias, de son côté est diplô­mé d’une école hôte­lière et a fait ses armes dans des endroits bien répu­tés comme Méert, La Lai­te­rie, L’Em­preinte ou Grand Cen­tral, à Mous­cron. Il s’est ren­du compte que son truc, c’é­tait pas trop la cui­sine gas­tro, mais ses pas­sages en Bel­gique lui ont “don­né le goût de conti­nuer la cui­sine hors du gas­tro, parce que ça reste sa pas­sion”, explique San­drine. C’est donc lui qui aura la lourde tâche de réga­ler les clients.

Tout a com­men­cé en octobre et ça s’est fait vrai­ment natu­rel­le­ment, raconte San­drine. On a eu l’op­por­tu­ni­té alors on l’a fait. On ne s’est pas posés de ques­tions. Les enfants ont cha­cun leurs qua­li­tés et sont très com­plé­men­taires dans le tra­vail. Moi je suis là pour les aider à se mettre en selle.

Régaler les clients du matin au soir

Et pour faire plai­sir aux panses de leurs clients, la famille compte bien ouvrir du matin au soir : “Peu importe l’heure de la jour­née où vous venez, on aura quelque chose à vous pro­po­ser pour vous satis­faire”, tease Manon. On com­mence avec le p’tit déj, où ce sera la bonne occaz’ de man­ger des vien­noi­se­ries, des smoo­thie bowls et des bois­sons chaudes. “On fera appel à une bonne bou­lan­ge­rie”, pro­met l’aî­née.

Pour le midi, atten­dez-vous à des for­mules avec poke bowls, soupes en hiver, gas­pa­chos en été, pâtes, salades et sand­wichs pour tous les goûts. “On ne fera pas des sand­wichs jam­bon-beurre, on va revi­si­ter ça”, pro­met Mathias. Pour ce faire, la Foo­ding Fami­ly uti­li­se­ra des pro­duits de sai­son, issus du cir­cuit-court et locaux au max.

L’a­prèm, on part sur un salon de thé, avec plein de bois­sons chaudes et récon­for­tantes, comme des cara­mel machia­tos, des cho­co­lats vien­nois, etc. faites par Manon et Mathias, qui ont tous les deux leur diplôme de baris­tas confir­més.

Le soir, le lieu, qui a une licence IV, se trans­forme en bar, avec au pro­gramme du vin, des cock­tails et quelques bières. Pour accom­pa­gner le tout, la famille mise sur des planches, tou­jours faites-mai­sons, grâce aux pro­duits locaux au max et issus du cir­cuit-court.

On veut être the place to be, l’en­droit où aller peu importe le moment de la jour­née”, indique Manon. Pour ce faire, l’é­quipe mise sur un lieu chill et cocoo­ning, avec des prises et du wifi, pour tra­vailler en toute tran­quilli­té. Côté déco, on part sur “du végé­tal, avec un faux pla­fond en plantes et du papier peint végé­tal”, teasent-ils. Main­te­nant, y a plus qu’à attendre pour décou­vrir ce lieu de vos propres yeux. Ouver­ture pré­vue à la fin du mois de mars, dans un lieu encore tenu (un petit peu) secret de l’hy­per centre-ville.

Si vous vou­lez suivre les folles aven­tures de la Foo­ding Fami­ly, ils sont sur Face­book et sur Ins­ta­gram.