Le 3 mars, venez adopter des fringues près d’Armentières

Dans C'est green, Ch'est bieau, Chill
Scroll par là

Mer­cre­di 3 mars, le col­lec­tif Adopte une fripe orga­nise son évé­ne­ment épo­nyme. Le fonc­tion­ne­ment est très simple : tout le monde peut venir avec des vête­ments à don­ner et/ou repar­tir avec de nou­velles pièces. C’est éco­lo­gique et soli­daire, tout ce qu’on aime chez Vozer.

Si vous n’a­vez rien de pré­vu le 3 mars en fin d’a­prèm et que vous aimez les fringues et les belles actions soli­daires, vous allez peut-être avoir envie de vous orga­ni­ser un petit road trip jus­qu’à Fre­lin­ghien, juste à côté d’Ar­men­tières. Le col­lec­tif “Adopte une fripe” vous pro­pose de venir recueillir plein de petites pépites qui cherchent de nou­veaux pro­prié­taires. Une bonne alter­na­tive soli­daire et anti-gas­pi.

Le sys­tème n’est pas com­pli­qué du tout. On part un peu sur la ver­sion armen­tié­roise de Tourne Fringues. “Les gens viennent avec des vête­ments qu’ils ne portent plus. Ils les pré­sentent au public et les donnent à ceux qui les veulent, explique le créa­teur du col­lec­tif, qui pré­fère res­ter ano­nyme. Ça créé de l’in­te­rac­tion et tout est gra­tuit.”

Ce qui est plu­tôt chouette, c’est que vous n’a­vez pas besoin de rame­ner des fringues pour en chop­per. Ima­gi­nez un peu. Vous vous tenez en plein milieu de la foule en délire. Vous voyez un petit pull qui vous fait de l’œil. Eh bien même si vous n’a­vez rien rame­né en échange, vous n’a­vez qu’à vous mani­fes­ter, et il sera à vous. Sauf si quel­qu’un d’autre le veut, là il fau­dra régler ça poli­ment comme des gens civi­li­sés.

Sensibilisation au développement durable

Le but des évé­ne­ments men­suels d’A­dopte une fripe, c’est de sen­si­bi­li­ser au déve­lop­pe­ment durable, indique le créa­teur du col­lec­tif. L’in­dus­trie du prêt-à-por­ter est la deuxième indus­trie la plus pol­luante dans le monde. Je veux mon­trer qu’il y a d’autres façon de consom­mer.”

C’est un évé­ne­ment qui touche dif­fé­rentes per­sonnes et qui se passe dans dif­fé­rents lieux. C’est impor­tant pour moi qu’on puisse tou­cher tout le monde, se ren­con­trer, se réap­pro­prier les lieux et dis­cu­ter ensemble. Ça crée du lien social”, pour­suit-il. Le pro­chain ras­sem­ble­ment, c’est donc ce mar­di 3 mars, à la média­thèque de Fre­lin­ghien. Cette fois, le thème ce sera “amène ton mec”, his­toire qu’il y ait plus d’é­changes de vête­ments pour ces mes­sieurs. Évi­dem­ment, ça reste tout de même ouverts à tous et le col­lec­tif espère bien que des tas de fringues, chaus­sures et acces­soires vont être adop­tés.

Mais si ce n’est pas le cas, tous les vête­ments qui n’au­ront pas trou­vé pre­neur en bon état seront conser­vés par le col­lec­tif pour leur “don­ne­rie”. En fait, à chaque event, ils pro­posent dans un coin de la salle les vête­ments qui n’ont pas trou­vé pre­neur lors des pré­cé­dentes édi­tions et cha­cun est libre de se ser­vir comme il le sou­haite.

Voi­là, cet évé­ne­ment se passe donc le 3 mars de 18 heures à 20 heures à la média­thèque de Fre­lin­ghien, qui est située au 30 place des Com­bat­tants. Voi­là l’event Face­book, parce que why not.