Avec Muevelo, le reggaeton va retourner Saint-So en mars

Dans Lille, Night Night
Scroll par là

Le reg­gae­ton, en soi­rée, c’est cha­leur, c’est soleil, c’est bon­heur. Le 27 mars, le cool col­lec­tif pari­sien Mue­ve­lo va inves­tir le Bis­trot de Saint-So pour une soi­rée qui sent bon la moi­teur de l’é­té. On s’é­chauffe les cuis­sots, la nuit va être caliente.

On doit cette bonne idée à Cen­tral 43, qui avait déjà, l’an­née der­nière, fait venir Ms Nina et Toma­sa Del Real, deux lionnes du reg­gae­ton. Près de 1000 per­sonnes s’é­taient dépla­cées pour l’oc­ca­sion. On attend la même fer­veur pour le col­lec­tif Mue­ve­lo. “Ce sont deux mecs, Grand­pa­mi­ni et Pedro­li­to, qui orga­nisent des grosses soi­rées reg­gae­ton à Paris, détaille Simon Tou­louse, de Cen­tral 43. Ils ont fait des ses­sions au Palais de Tokyo ou il y avait plus de 2000 per­sonnes. Et ils orga­nisent chaque semaine des soi­rées reg­gae­ton under­ground. Ils sont très habi­tués à la scène.

Si vous vous deman­dez ce que Mue­ve­lo veut bien pou­voir dire, tra­dui­sez cet ordre par “bouge”, ou “bouge ton corps”. Ça devrait vous don­ner un petit aper­çu de la cou­leur que pren­dra la soi­rée une fois que les deux zigs s’empareront de l’am­biance du Bis­trot de Saint-So. “Là, ils vont faire un truc ouvert, plus grand public, ajoute Simon. Les gens pour­ront se lâcher.

On vous invite donc, le 27 mars, à vous diri­ger vers Saint-So à par­tir de 20 heures. Comme c’est Saint-So, l’en­trée est bien évi­dem­ment gra­tuite. Tenez, on vous met le lien de l’event Face­book, comme on est sym­pas.