Smokey Banh Mi va installer son fumoir dans le Vieux-Lille au printemps

Dans Food Porn, Lille

© Smokey Banh Mi

Scroll par là

Après deux sai­sons à la Friche Gour­mande, Juliette, son fumoir et ses recettes de street-food viet­na­miennes ont déci­dé d’en­trer dans le dur et de s’ins­tal­ler ave­nue du Peuple-Belge. Mais pour être cer­taine de pou­voir réga­ler les esto­macs lil­lois d’i­ci mai, elle a lan­cé une cam­pagne de crowd­fun­ding.

Ceux qui ont déjà pas­sé une soi­rée esti­vale du côté de Fives-Cail savent déjà de qui on parle. Si on vous dit : “banh mi, Juliette et méga­phone”, ça vous dit quelque chose ? Yep, si votre cer­veau a oublié, votre esto­mac devrait se sou­ve­nir de cette street-food viet­na­mienne au bon goût fumé, ser­vie par une équipe à la bonne humeur com­mu­ni­ca­tive.

Good news : Juliette a trou­vé son local dans le Vieux-Lille, au 8 de l’a­ve­nue du Peuple-Belge pour être tout à fait pré­cis. “Je l’ai trou­vé en novembre et j’ai un bon mois de tra­vaux pour remas­te­ri­ser le tout pour ins­tal­ler la cui­sine ouverte et y ins­tal­ler notre iden­ti­té”, détaille-t-elle.

Elle espère ouvrir avec son chef d’i­ci mai. Au menu, beau­coup plus de (bonnes) choses qu’à la Friche. “C’est nor­mal, on était res­treint par la taille. Là, je suis reve­nue du Viet­nam avec une foule de recettes.” Smo­key Banh Mi sera ouvert tous les midis du lun­di au ven­dre­di et pro­po­se­ra à chaque fois plu­sieurs recettes de bo bun, de banh mi et aus­si un plat street-food viet’ qui chan­ge­ra chaque semaine. “On ouvri­ra aus­si le soir en fin de semaine et le same­di, on va se lâcher niveau créa­ti­vi­té et pro­po­ser un brunch ori­gi­nal et salé comme je les aime”, tease Juliette. Pré­pa­rez-vous (et pré­pa­rez vos papilles) à de la cui­sine fusion avec des décou­vertes comme le egg cof­fee, supra connu au Viet­nam.

“Un Kévin, s’il-vous-plaît !”

Pour finan­cer tout ça, la jeune Lil­loise a éco­no­mi­sé of course mais il lui manque de quoi fina­li­ser son deal avec la banque. D’où le lan­ce­ment d’une cam­pagne de crowd­fun­ding il y a quelques jours. On vous laisse y jeter un œil et sur­tout vous réga­ler des contre-par­ties pro­po­sées. “J’ai vrai­ment envie de rendre ce que les dona­teurs auront finan­cé alors je me suis bien creu­sé la tête pour trou­ver de quoi les remer­cier.

Elle a par exemple ima­gi­né un pin’s en bois VIP avec les petits nou­veaux du coin Wass up qui don­ne­ra droit à celui qui le porte à des sup­plé­ments gra­tos à vie dans ses banh mi. Mieux : pour les gros contri­bu­teurs, vous pour­rez avoir un banh mi créé selon vos goûts, qui por­te­ra votre nom et que vous pour­rez com­man­der gra­tos chaque fois que vous pas­se­rez par là avec l’es­to­mac dans les talons.

Les fameux pin’s VIP ©Smo­key Banh Mi

Oui, c’est de l’in­ves­tis­se­ment comme on aime. Sauf que la cam­pagne se ter­mine dans quinze jours alors ne pro­cras­ti­nez pas trop.

On vous remet le lien de la cam­pagne juste ici avec un lien vers les comptes Ins­ta’ et Face­book de Smo­key Banh Mi.