Les Tontons Afro ouvriront leur premier resto dans le Vieux-Lille au printemps

Dans Food Porn, Lille

@LesTontonsAfro

Scroll par là

On vous a déjà par­lé d’eux en 2018 pour leur res­to éphé­mère et leur bur­ger mafé. Mais cette fois-ci ton­ton Gau­drey et ton­ton Fred­dy s’ins­tallent pour de bon rue de la Mon­naie pour vous faire goû­ter les plats d’A­frique sub­sa­ha­rienne. Il fau­dra attendre la fin de la sai­son des fleurs pour faire voya­ger vos papilles.

Il n’y a pas long­temps, les ton­tons ont fait par­ler d’eux, en pas­sant dans l’é­mis­sion de M6 Qui veut être mon asso­cié ?”. Les deux Lil­lois d’o­ri­gine came­rou­naise ont réus­si à convaincre Eric Lar­che­vêque, fon­da­teur de Led­ger, socié­té spé­cia­li­sée dans la cryp­to­mon­naie, d’in­ves­tir jus­qu’à 160 000€ dans leur pro­jet de créer le pre­mier réseau de res­tos afro en France. Et pour démar­rer l’a­ven­ture, quoi de mieux que d’ou­vrir leur pre­mière enseigne dans leur ville natale ?

Un voyage gustatif et visuel en Afrique Noire

Notre bur­ger mafé avait déjà eu du suc­cès à Lille quand on a ouvert un res­to éphé­mère. On va aller plus loin en pro­po­sant d’autres plats d’A­frique Noire mélan­gés à des saveurs d’ailleurs prin­ci­pa­le­ment fran­çaises”, explique Gau­drey, l’aî­né. Comme le pou­let DG (pour Direc­teur Géné­ral), un ragoût came­rou­nais com­po­sé de pou­let, légumes et bananes plan­tains. Ou encore la pièce de bœuf ser­vie avec des frites de patates douces et une sauce mafé. Ou même des “afro-tapas” comme les pili-pili, des bei­gnets far­cis aux légumes. “On a aus­si pen­sé aux glu­ten free-végé-veg­gies avec un plat au fonio, sorte de qui­noa afri­cain”, ajoute Fred­dy, le cuis­tot du futur res­to. Ah atten­tion, vous avez un filet de bave au coin de la bouche.

Pour accom­pa­gner votre assiette, les deux frères de 26 et 27 ans vous pro­po­se­ront une gamme de vins fran­çais et d’A­frique du Sud, ain­si qu’une sélec­tion de rhums, de bières du Nord et un jus de folé­ré (ou bis­sap) aux fleurs d’hi­bis­cus. Et s’il vous reste de la place, les ton­tons ont même pré­vu le des­sert avec par exemple, le man­go­mi­su ou tira­mi­su à la mangue. “On n’a pas vrai­ment de des­serts en Afrique, d’où l’i­dée de jouer aus­si sur notre côté fran­çais pour mélan­ger les saveurs”.

Et le voyage ne se pas­se­ra pas que dans l’as­siette. “On a pré­vu une déco eth­nique et chic avec des cha­peaux tra­di­tion­nels came­rou­nais, de la musique afri­caine et sur­tout un ser­vice aus­si cha­leu­reux que là-bas.” Sans comp­ter leur style de sapeurs de la socié­té des ambian­ceurs et des per­sonnes élé­gantes, qui fait l’i­den­ti­té et le swag des deux frères. C’est vrai qu’ils sont beaux dans leur cos­tume de dan­dy.

Les Ton­tons Afro ouvri­ront entre mai et juin au 42 rue de la Mon­naie, du mar­di au same­di de midi à 14 heures et de 19 heures à 22 heures. Comp­tez entre 14 et 19€ pour un plat et 6€ pour les entrées et des­serts. Plus d’in­fos sur leur page Face­book et Ins­ta­gram.