Sam’Regal, Touloulou, Ramen ton Bol… Les premiers noms de la halle gourmande des Tanneurs sont connus

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

D’ici cet été, la gale­rie des Tan­neurs devrait retrou­ver de savou­reuses cou­leurs et odeurs avec Kit­chen Mar­ket, son futur com­bo food-hall et halle gour­mande de plus de 2800m². Les pre­miers noms sont tom­bés et font déjà sali­ver.

Voi­là plus d’un an qu’on sait que la gale­rie des Tan­neurs a été rache­tée. Fré­dé­ric Mer­lin, le nou­veau pro­prio ori­gi­naire de Lyon, a l’ambitieux pro­jet d’y ins­tal­ler un concept gour­mand.

Le long de l’ar­tère du rez-de-de chaus­sée qui court jusque Vapia­no, on retrou­ve­ra le coin “Mar­ket” avec huit arti­sans et pro­duc­teurs locaux. “Dans l’i­déal, on vou­drait recréer un vrai mar­ché local, qui va du pois­son­nier au char­cu­tier en pas­sant par le caviste”, explique Anna­belle Février de Kit­chen Mar­ket. Pour l’ins­tant, per­sonne n’a encore signé mais les négo­cia­tions avec plu­sieurs noms bien connus des lil­lois sont en cours. On évoque déjà la bou­che­rie wazem­moise Evrard, la bou­lan­ge­rie Dou­cet et le pri­meur de la rue Pierre-Mau­roy, Les Ver­gers Dupré.

Et les nominés sont…

Côté “Kit­chen” et donc food hall, on est sur dix-huit cel­lules com­mer­ciales dont la moi­tié aurait déjà trou­vé pre­neur selon les équipes de Kit­chen Mar­ket. Il y a ceux qui ont déjà signé :

  • le Tou­lou­lou et ses spé­cia­li­tés créoles de la rue Saint-André
  • Sam’ Régal et ses bur­gers
  • le nou­veau bar à ramen zéro déchet, Ramen ton bol
  • Homard fac­to­ry (on n’en sait pas plus sur eux pour l’ins­tant)
  • l’é­quipe du Stair­way (oui, oui le bar-club du Vieux-Lille) tien­dra le bar-café cen­tral où vous pour­rez vous poser avec vos potes pour dégus­ter les plats que vous aurez dégo­tés dans les cor­ners food.

Et vous avez ceux qui sont dans les star­tings blocks et seraient prêts à signer :

Si vous avez bien comp­té, il reste encore des cel­lules libres que Kit­chen Mar­ket espère voir occu­pées d’i­ci son ouver­ture cou­rant juin. “On est assez confiants car on réin­ves­tit les Tan­neurs en connais­sant ses atouts et ses fai­blesses, ajoute Anna­belle Février. Il y a du poten­tiel et en misant sur le com­merce de bouche de proxi­mi­té, on sait qu’une syner­gie aura lieu.

Kit­chen Mar­ket annonce d’ores et déjà que la qua­li­té pri­me­ra : aucune chaîne de fast­food ne s’ins­tal­le­ra dans son nou­veau concept. Quitte à devoir ouvrir sans avoir toutes ses cel­lules occu­pées.