La cuisine levantine de Michel rejoint Chaud Bouillon !, le food-court de Fives-Cail

Dans Food Porn, Lille

©Michel

Scroll par là

On vous avait dit, il y a peu, que le food-court qui pren­dra place dans la halle F6 réno­vée de la friche Fives-Cail s’ap­pel­le­rait Chaud Bouillon !. On est en mesure de vous annon­cer le pre­mier nom de la petite dizaine de res­tau­ra­teurs qui vont par­ti­ci­per au pro­jet.

On ne va pas faire durer le sus­pense tout l’ar­ticle : il s’a­git de Michel, ce chouette res­tau­rant spé­cia­li­sé dans la cui­sine levan­tine qui s’est ins­tal­lé il y a quelques mois rue Pierre-Mau­roy.

C’est vrai­ment une super nou­velle, admet Paul-Emile, l’un des patrons de Michel. On avait déjà été bien inté­res­sés par la Friche Gour­mande.” Mais le carac­tère sai­son­nier du pro­jet les blo­quait un peu. “On a répon­du à l’ap­pel d’offre de Chaud Bouillon!, parce qu’on par­tage vrai­ment les mêmes valeurs. Il y a une dimen­sion popu­laire au pro­jet qui fait que ça colle bien avec nous.” Dans l’ap­pel d’offre, Petite Lune, l’ex­ploi­tant de la halle F6, impo­sait des prix acces­sibles à tous et une dimen­sion éco­lo­gique.

Le cor­ner que son asso­ciée Marie tien­dra sera “une décli­nai­son de Michel”. “On ne fera que de la street-food : les sand­wichs de fala­fels et sha­war­ma, les frites, le hou­mous, le lab­neh. Mais on ne fera pas les mezze qu’on pro­pose le soir au res­tau­rant. Ce n’est pas adap­té au lieu.

On ne peut tou­jours pas vous dire quand ce lieu va ouvrir. Petite Lune annonce une date aux envi­rons du prin­temps, mais c’est une sai­son, ça dure trois mois. On vous dit quoi dès que.

En atten­dant, vous pou­vez suivre Chaud Bouillon ! sur Face­book et Ins­ta. Et Michel, pareil, sur Ins­ta et Face­book.