Le Café Mola, le nouveau bar à tapas du Vieux-Lille

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Quand vous pen­sez à l’Es­pagne, vous pen­sez cha­leur, lunettes de soleil, san­gria et assiettes de tapas ? Nous aus­si. Et comme vous, on sature de la soupe et des raclettes d’hi­ver. C’est pour ça qu’on est content qu’il y ait un nou­veau bar-res­to sur la rue Saint-André qui nous fait voya­ger à tra­vers ses assiettes esti­vales à par­ta­ger (ou pas).

Le pro­prio du café Mola vous le connais­sez si vous êtes un.e habitué.e de la rue Royale. Mat­thieu y tenait l’A­pol­lo, le repère de la musique soul et funk, avant de démé­na­ger quelques mètres plus loin pour ouvrir son nou­veau bar havre à tapas et bois­sons espa­gnoles. “Je vais sou­vent en Espagne, et j’a­dore l’am­biance cha­leu­reuse des bars à tapas où on peut boire un coup tout en gri­gno­tant plein de petits plats dif­fé­rents avec des pro­duits sor­tant un peu de l’or­di­naire”, raconte le Lil­lois.

Lui c’est Mat­thieu, le gérant du café Mola qui a tenu avant ça l’A­pol­lo.

Du choix dans l’assiette (et dans le godet)

Et au café Mola (qui veut dire “sym­pa”, “cool”, “qui déchire” by the way) il y a du choix : poi­vron de padron, pata­tas bra­vas, cro­que­tas de bacal­hau, plu­ma ibé­rique,…Chaque petite (mais géné­reuse) assiette coûte entre 3 et 5 euros, ce qui vous per­met de rem­plir la table d’une grande varié­té de saveurs. “Les pro­duits viennent de là-bas que ça soit la viande, l’huile d’o­live ou encore les alcools”.

De la tor­tilla au cho­ri­zo, du plu­ma ibé­rique, des poi­vrons de padron…On va pas vous men­tir, on a tes­té plus de tapas que ce que vous voyez sur la pho­to.

Car oui, du côté des bois­sons aus­si Mat­thieu veut vous faire voya­ger. Et là encore, vous avez l’embarras du choix avec une large carte de spi­ri­tueux, de vins et de cock­tails. Et sans faire peur aux indé­cis, rien que pour la san­gria, le bar vous pro­pose trois recettes dif­fé­rentes. “C’est Hubert Laurent, un des bar­men du Dan­dy qui s’est occu­pé de la carte des cock­tails, en y met­tant sa touche per­so.”

Trois recettes de san­gria, trois recettes de moji­tos, et cinq cock­tails copas,…Et ce n’est pas fini.

Pour un petit tour en Espagne, ren­dez-vous au café Mola au 11 rue Saint-André, du mar­di au same­di de midi à 14 heures et de 18 heures à minuit et le dimanche de 11 heures à 15 heures. Pour plus d’in­fos, go sur la page Face­book.