Brood, la néo boulangerie alternative avec tous ses pains naturels

Dans C'est green, Food Porn, Lille
Scroll par là

C’est la nou­velle bou­lan­ge­rie qui a ouvert sur Lille début mars. Brood est une recette à base de pain natu­rel, de livrai­son en vélo et d’une bonne dose d’é­co­no­mie sociale et soli­daire.

[Point Coronavirus/Confinement] Brood reste ouvert : ils ven­dront devant la porte de la Mou­li­nette avec toutes les mesures d’hy­giène.

Chères man­geuses et man­geurs de pains, Face à la situa­tion en cours BROOD CONTINUE A FAIRE DU PAIN, mal­gré la…

Publiée par brood.lille sur Lun­di 16 mars 2020

Brood (pain en fla­mand) c’est une aven­ture qui com­mence par deux recon­ver­sions et une ren­contre : celle de Louis, qui décide de chan­ger d’air après plu­sieurs années dans la com’, et de Sarah, pour qui le sec­teur de la culture ne répond plus à ses valeurs. Ce qu’ils ont en com­mun : l’a­mour de pain et du man­ger sain.

Faire le pain autrement…

Louis et Sarah pro­duisent un pain au levain, contrai­re­ment au pain clas­sique à la levure. Un ferment uti­li­sé depuis 3000 ans, mélange vivant d’eau et de farine qui a même son petit nom à Brood : Zadaar. Le résul­tat ? Un pain avec plus de goût, qui se conserve plus long­temps (4 à 5 jours) et qui est meilleur pour le corps.

L’ob­jec­tif des deux bou­lan­gers : réha­bi­li­ter un savoir-faire délais­sé au pro­fit de la pro­duc­ti­vi­té. “On n’est pas juste à appli­quer une recette toute faite, il y a une vraie réflexion menée autour de ça.”

Au delà de la recette, toute la pro­duc­tion est tour­née vers l’é­co­lo­gie et une volon­té zéro-gâchis. Un four­nis­seur d’éner­gie verte pour leur four, des ingré­dients bio et locaux et une gamme courte avec seule­ment quatre pains (nature, graine, dark, et un pain éphé­mère tous les mois) et 3 brioches (nature, cho­co­lat et bien­tôt rai­sin) leur per­met de limi­ter le gas­pillage. “On a tra­vaillé dans des bou­lan­ge­ries clas­siques et ils doivent jeter énor­mé­ment car ils font trop de pains de sortes dif­fé­rentes qu’ils ne peuvent pas toutes vendre”, explique le duo.

… et le vendre autrement !

Brood est en coloc’ avec le café enga­gé La Mou­li­nette, où ils vendent leur pains comme une bou­lan­ge­rie clas­sique. Mais ils font aus­si des livrai­sons à vélo pour des groupes de com­mande.

Il suf­fit pour ça de for­mer un groupe de voi­sins ou de col­lègues, qui vont cha­cun com­man­der leurs pains à l’a­vance pour un ou deux mois. Une fois par semaine les deux bou­lan­gers-cyclistes viennent livrer les pains dans un relais sur leur bipor­teur, ce qui per­met à la fois de pol­luer le moins pos­sible et de varier les contacts. “On aime ren­con­trer des gens qui ont des pro­jets dif­fé­rents, et on sait qu’il y a cer­tains quar­tiers où il y a une demande”. 

A Fives par exemple, Brood livre ses com­mandes tous les mar­dis à 16 heures dans les locaux de Tipi­mi. Ils compte aus­si par­mi leurs clients des groupes de col­lègues du Theâtre du Nord, des com­mer­çants… Une orga­ni­sa­tion qui per­met éga­le­ment de ne pas gas­piller en sachant exac­te­ment com­bien de pain pro­duire.

L’autre ambi­tion du pro­jet : redy­na­mi­ser les quar­tiers en favo­ri­sant les ren­contres, les ate­liers… Pour Louis, “c’est impor­tant qu’il y ait des nou­velles dyna­miques qui se mettent en place pour que les gens se ren­contrent”. Brood cherche donc à déve­lop­per une péda­go­gie autour du pain et du man­ger sain à tra­vers des ate­liers pour les gens du quar­tier, mais aus­si les asso­cia­tions les écoles… Un pro­jet qu’on attend avec impa­tience pour tout com­prendre au pain.

Brood, c’est donc 105 Bou­le­vard Vic­tor Hugo (du lun­di au ven­dre­di à par­tir de 16 heures) mais aus­si en com­mande de groupes. On vous laisse che­cker tout ça via leur page Face­book et leur compte Ins­ta­gram.