Les parcs et jardins de Lille sont fermés

Dans C'est green, Lille, Santé !

©Philippe Pauchet / Archives La Voix du Nord

Scroll par là

Pas la Cita­delle, on vous voit venir. Mais tous les parcs et jar­dins qui ont des grilles, eux, ont fer­mé. C’est Mar­tine Aubry qui a déci­dé de cette mesure effec­tive dès ce mar­di après-midi.

Cha­cun de nous doit res­pec­ter ces consignes contrai­gnantes mais indis­pen­sables pour se pro­té­ger et pro­té­ger les autres, sur­tout les plus fra­giles : limi­ter au maxi­mum sa vie sociale – j’ai deman­dé en ce sens la fer­me­ture des parcs et jar­dins en com­plé­ment des autres fer­me­tures — res­ter chez soi le plus pos­sible, res­pec­ter les gestes bar­rières et ne pas céder à la panique. ” Voi­là, tout est dit. Mar­tine Aubry a annon­cé ce mar­di la fer­me­ture des parcs et jar­dins en plus de toutes les autres infra­struc­tures muni­ci­pales en état d’ac­cueillir du public.

Ceux qu’on peut fermer

Ren­sei­gne­ments pris, il y a tout de même une petite pré­ci­sion à appor­ter à cette décla­ra­tion de la maire de Lille : tous les parcs et jar­dins qui peuvent être fer­més sont fer­més. Enten­dez que le parc J.-B. — Lebas a pu être fer­mé, vu qu’il est entiè­re­ment entou­ré de grilles rouges. Mais la Cita­delle est ouverte aux quatre vents, acces­sible depuis plu­sieurs com­munes, et donc par défi­ni­tion… infer­mable.

Dans ce type de parc, les règles du confi­ne­ment et les geste bar­rières doivent y être res­pec­tés, indique la mai­rie. C’est à dire que les ras­sem­ble­ments y sont inter­dits, aus­si forte soit votre envie d’al­ler y faire un pique-nique, tout comme les pro­me­nades en groupe. Vous avez le droit d’al­ler y faire un foo­ting, mais seul, et en res­pec­tant les dis­tances de sécu­ri­té (pas les deux bandes blanches de l’au­to­route, mais un bon mètre d’é­cart) entre les autres cou­reurs et vous.