Le parc de la Citadelle fermé à compter de ce vendredi matin

Dans C'est green, Santé !
Scroll par là

Si vous faites par­tie des (très nom­breux) jog­geurs qui ont pu pro­fi­ter de la Cita­delle depuis le début du confi­ne­ment, on espère que la sor­tie était bonne, parce que c’é­tait la der­nière : la ville a déci­dé de fer­mer le parc. Vu l’af­fluence de mar­cheurs et de run­ners, le risque était trop grand.

La ville a son­né la fin de la récré. Devant le très grand nombre de gens venus de toute la métro­pole pour s’aé­rer en cette période de confi­ne­ment, elle a déci­dé de fer­mer pure­ment et sim­ple­ment les accès au parc. Il ne sera désor­mais plus pos­sible d’y aller, jus­qu’à nou­vel ordre.

Selon nos confrères de La Voix du Nord, les ser­vices muni­ci­paux vont ins­tal­ler des bar­rières à toutes les entrées du site, au niveau des ponts et pas­se­relles. Les mai­ries de Lam­ber­sart et Saint-André auraient aus­si déci­dé de fer­mer leurs accès. Il faut dire que les patrouilles de police ont consta­té, mer­cre­di et jeu­di, que les gens venaient de toute la métro­pole pour s’y dégour­dir les jambes. Une pra­tique pas très rai­son­nable quand on sait que le COVID-19 se trans­met par gout­te­lettes et que ces gout­te­lettes sont assez légères pour voler de la bouche d’un jog­geur à celle d’un pro­me­neur, même s’ils res­pectent le mètre de sécu­ri­té impo­sé.

On se per­met de rap­pe­ler qu’il n’y a pas que la Cita­delle qui est concer­née par cette mesure. Tous les parcs et jar­dins non clos (genre J.B.-Lebas) sont frap­pés du même sceau d’in­ter­dic­tion depuis mardi.

Pour mémoire, vous avez le droit de sor­tir vous dégour­dir les jambes une fois par jours si c’est :

  • seul.e
  • dans votre quar­tier
  • pas plus de 30 minutes

Si vous bra­vez l’in­ter­dic­tion, vous ris­quez une amende de 135 euros.