[Coronavirus] Attention aux fake news émanant soi-disant du CHU de Lille

Dans Lille, Santé !, WTF
Scroll par là

Depuis le début de l’é­pi­dé­mie, le CHU de Lille tient des points presse chaque semaine et informe en conti­nu sur ses réseaux. Mais il doit aus­si démen­tir pas mal de rumeurs qui cir­culent par­fois sou­vent bien plus vite que les infos véri­fiées.

Savoir com­ment et où s’in­for­mer est essen­tiel en période de confi­ne­ment. L’in­fo cir­cule d’au­tant plus vite et en connaître la source est un réflexe à prendre.

Comme tout le monde, on a reçu des mes­sages de nos potes ou de nos proches sur What­sapp ou Mes­sen­ger du type “Vite, relaie ça, c’est impor­tant, c’est le pote de l’oncle de mon coloc’ qui bosse au CHU de Lille, je te jure c’est vrai.

Oui mais non. Parce que c’est comme ça qu’il y a quelques jours, un faux mes­sage vocal attri­bué au Pr Patrick Gold­stein, chef des urgences et du SAMU du Nord s’est mis à tour­ner à la vitesse de la lumière sur What­sapp. Il y par­le­rait avec sa fille et lui expli­que­rait qu’on com­mence aus­si au CHU de Lille à effec­tuer “une sélec­tion des patients en fonc­tion de l’âge”.

C’est faux, et ce n’est même pas la voix du Pr Gold­stein, qui s’est empres­sé de mettre fin à la rumeur sur les réseaux sociaux.

Ce week-end, rebe­lote. Cette fois-ci, le mes­sage serait signé du SAMU du Nord. On y explique que, ça y’est, le pic épi­dé­mique est là et que les urgences de Lille sont sub­mer­gées. Encore une fausse info.

Cette cir­cu­la­tion de fausses infor­ma­tions anxio­gènes n’aide en rien les équipes du CHU qui ont, disons-le, autre chose à faire que de démen­tir les fake news en ce moment.

Si vous avez un doute sur une info, n’hé­si­tez pas à en cher­cher sa source. N’hé­si­tez pas non plus à poser la ques­tion direc­te­ment à des jour­na­listes (nous ou nos confrères et consoeurs) via les réseaux sociaux. On est aus­si là pour ça.

Covid-19 : faux mes­sage d’un méde­cin

“Pour nous, méde­cins, et par­ti­cu­liè­re­ment ceux du nord de la France, c’est juste la catas­trophe sani­taire qui se pro­file à l’horizon.“Partagé sur les réseaux sociaux, ce mes­sage audio sur l’é­pi­dé­mie de coro­na­vi­rus a été attri­bué au chef des urgences de Lille.Il s’a­git pour­tant d’une fake news démen­tie par le méde­cin en ques­tion #Vraiou­Fake

Publiée par fran­cein­fo vidéo sur Ven­dre­di 20 mars 2020