Participez à la prochaine exposition de l’Institut pour la Photo

Dans Culturons-nous, Lille
Scroll par là

Elle devait avoir lieu au prin­temps, mais l’Ins­ti­tut pour la Pho­to a jugé pré­fé­rable de repor­ter sa pro­chaine expo­si­tion au mois de sep­tembre. Ce qui vous laisse le temps de répondre à l’ap­pel à par­ti­ci­pa­tion de l’Ins­ti­tut. Si vous êtes choi­sis, votre ou vos pho­tos rejoin­dront la col­lec­tion de cette expo­si­tion par­ti­ci­pa­tive.

On vous voit déjà pen­ser aux filtres que vous allez uti­li­ser pour embel­lir votre salon. Atten­dez au moins qu’on vous donne les détails avant d’i­ma­gi­ner une nou­velle dis­po­si­tion plus pho­to­gé­nique de votre appart’. Le 10 sep­tembre pro­chain, l’Ins­ti­tut pour la Pho­to de Lille dévoi­le­ra une série d’ex­po­si­tions sur le thème de la quête. Dans ce cadre, il vient de mettre en place un pro­jet par­ti­ci­pa­tif plu­tôt chouette.

Il vous est pro­po­sé de répondre, en pho­to, à trois ques­tions:

  • Si j’é­tais… un pay­sage ?
  • Si j’é­tais… un objet ?
  • Si j’é­tais… un ins­tant ?

Vous pou­vez répondre à une ou aux trois ques­tions, c’est comme vous vou­lez. Ce qui est deman­dé, c’est de sou­mettre ces pho­tos sur la page de l’Ins­ti­tut pour la Pho­to via la pla­te­forme Wip­play. Il fera ensuite une sélec­tion et vos cli­chés rejoin­dront peut-être la col­lec­tion de cette pre­mière expo­si­tion par­ti­ci­pa­tive.

Voi­là, vous avez jus­qu’au 30 mai pour par­ti­ci­per. Il n’y a aucune obli­ga­tion à pré­sen­ter des cli­chés faits spé­cia­le­ment pour l’ex­po­si­tion. Ça peut être des images faites il y a une paie, avec le vieil argen­tique de grand-papa, avec un iPhone pre­mière géné­ra­tion, ou avec votre mobile. Peu importe tant que les pho­tos répondent à l’une des trois ques­tions.

Si vous vou­lez par­ti­ci­per, on vous invite à vous rendre sur la pla­te­forme Wip­play qui concentre toutes les pro­po­si­tions. Vous pour­rez aus­si y voir les images déjà pro­po­sées pour vous faire une idée. Et à suivre l’Ins­ti­tut pour la Pho­to sur Ins­ta ou Face­book pour suivre les avan­cées de cet appel à pho­tos.