Les brasseries artisanales du coin qui livrent ou proposent des drive

Dans Bière, Lille
Scroll par là

Non, on ne va pas écrire un article sur le fait que la bière est un pro­duit de pre­mière néces­si­té dans le Nord. On veut seule­ment vous poin­ter du doigt qu’il y a des bras­se­ries arti­sa­nales dans le coin qui se démènent pour main­te­nir leur acti­vi­té. Et que si vous en avez sou­pé de la bière des super­mar­chés, on a ce qu’il vous faut ici.

Avant le confi­ne­ment, il est était géné­ra­le­ment pos­sible d’al­ler ache­ter de la bière arti­sa­nale direc­te­ment à la bras­se­rie. Mais comme plus per­sonne n’a le droit d’ac­cueillir du public, tous les shops ont fer­mé, et cer­tains bras­seurs qui favo­ri­saient le cir­cuit court et ven­daient prin­ci­pa­le­ment aux bars et aux res­tos se retrouvent le bec dans l’eau. Heu­reu­se­ment, la livrai­son et le drive sont encore auto­ri­sés, et beau­coup de bras­se­ries se sont adap­tées à la situa­tion. On vous fait une petite liste en points bou­lettes.

Les drive

Vous com­man­dez en ligne, vous réglez en ligne ou par chèque le jour de la récu­pé­ra­tion de la com­mande, et vous vous ren­dez à la bras­se­rie. Le bras­seur véri­fie que tout va bien, vous met le(s) carton(s) dans le coffre et hop ! Ter­mi­né bon­soir.

  • Céles­tin
    Qui brasse notam­ment la géné­reuse Dix, la pétillante Hop­py Yuzu et la flam­boyante Wal Triple. Com­mande en ligne, retrait à la bras­se­rie de Mar­quette-les-Lille.
  • Bras­se­rie du Pays Fla­mand
    Celle qui vous a don­né l’A­nos­teke et la Wiilde Leeuw pro­pose un drive avec un seul choix : un car­ton de 12 bou­teilles à 42 euros, qui offri­ra deux repas concoc­tés par l’es­ta­mi­net Anos­teke au per­son­nel soi­gnant. La pré­com­mande se fait par mes­sage pri­vé sur Face­book.
  • Bras­se­rie du Pavé
    Vous vou­lez boire de la belle PVL ? Vous pou­vez com­man­der votre car­ton (pana­chage pos­sible) sur Face­book ou par mail (aw@brasserie-du-pave.fr) et vous vous ren­dez à la bras­se­rie, à Enne­ve­lin. Les bras­seurs se chargent de char­ger votre coffre, et vous vous char­gez de réglez par CB sur place.
  • Bras­se­rie Tan­dem
    Si vous aviez été conquis par la Poule Mouillée si rafraî­chis­sante, vous pou­vez faire un mail à la bras­se­rie Tan­dem (commande.tandem@gmail.com) et dire que vous aime­riez en rem­plir votre coffre. Les patrons vous atten­dront à la bras­se­rie de Wam­bre­chies les mer­cre­dis et ven­dre­dis entre 15 et 18 heures.
  • Bras­se­rie Cam­bier
    Com­ment ça vous ne connais­sez pas la Mon­gy ? Va fal­loir remé­dier à ça. D’au­tant que la Sai­son Bio est sor­tie des fer­men­teurs, prête à vous rejoindre par car­ton de 6. Vous com­man­dez en ligne et vous avez deux cré­neaux pour aller à la bras­se­rie de Croix : les jeu­dis et same­dis de 14 à 17 heures.
  • Hop­py Urban Brew
    La petite der­nière des bras­se­ries de la métro­pole met en place un drive à comp­ter du 6 avril. Vous pou­vez com­man­der vos Are­tha et autres La Trêve et aller les cher­cher à la bras­se­rie après avoir réser­vé un cré­neau sur Doo­dle.

Les livraisons

Là c’est encore plus simple puisque vous res­tez chez vous. C’est la bras­se­rie qui vient à vous, dépose votre com­mande devant votre porte et file vers d’autres hori­zons. C’est beau, hein ?

  • La Bras­se­rie du Singe Savant
    On vous en par­lait en début de semaine : les Singes livrent leur Gra­ni­vore et autres bières éphé­mères à Lille intra-muros en mon­key­mo­bile élec­trique. Vous com­man­dez sur le site et vous atten­dez patiem­ment que la com­mande arrive. A la fin, vous pou­vez même don­ner 5% de votre com­mande aux bars et res­tos par­te­naires de la bras­se­rie.
  • Brique House
    La bras­se­rie / tap room de Saint-André-Lez-Lille avait à peine eu le temps d’ou­vrir ses portes au flot de beer lovers qu’elle devait les refer­mer pour cause de Covid-19. Pas de panique, la bras­se­rie livre son Amère du Nord et sa New Queen In Town à Lille, Lam­ber­sart, Saint-André, Marcq, Mou­vaux, Mar­quette, Wam­bre­chies et La Made­leine. Il suf­fit d’en­voyer son choix à jaisoif@briquehouse.fr.
  • L’A­te­lier des Bras­seurs
    Vous pou­vez tou­jours venir cher­cher vos Lin­sel­loises direc­te­ment à la bras­se­rie, mais sachez que sur com­mande, Fran­çois livre à Lin­selles et Bous­becque. Le péri­mètre est réduit, mais ça vaut le coup d’être dit.
  • Bras­se­rie BB
    BB, ce n’est pas une manière sms d’é­crire bébé. BB, pour cette bras­se­rie d’Oi­sy, près de Valen­ciennes, ça veut dire Bonne Bière. Et elles sont livrées dans la métro­pole lil­loise après un coup de fil (07 83 24 26 76) ou un mes­sage Face­book à la bras­se­rie, ces bonnes bières.
  • Bras­se­rie De Kats­bier
    La bras­se­rie est basée à Méte­ren, et livre dans la métro­pole lil­loise ses jolies Cor­dillère des Flandres et autres Hop­py Sai­son. Vous com­man­dez sur le site inter­net et on vous livre dès que suf­fi­sam­ment de clients ont com­man­dé sur le sec­teur. Il est aus­si pos­sible d’al­ler cher­cher sa bière en drive.
  • Mou­lins d’Ascq
    La bras­se­rie bio de Vil­le­neuve-d’Ascq s’est mise à la livrai­son. Pour cinq euros, vous pou­vez vous faire livrer la gamme Mou­lins d’Ascq (par car­ton sans pana­chage pos­sible) du jour au len­de­main si vous com­man­dez avant 17 heures, et 2 euros par car­ton seront rever­sés au CHU de Lille. Pour com­man­der, ça se passe sur le site de Mou­lins d’Ascq.
  • Com­bo Mousse Tou­ch’
    Le bar-bras­se­rie arti­sa­nale a eu la bonne idée de fédé­rer plu­sieurs bras­se­ries autour d’un sys­tème de livrai­son. PVL, Cam­bier, la Bras­se­rie du Steph, Thi­riez, Céles­tin, Chou­lette, Saint-Ger­main et Mou­lins d’Ascq délèguent à la Mousse cette mis­sion ô com­bien déli­cate d’a­me­ner leurs bières à vous. La carte des bières est dis­po­nible sur les pages Face­book et Ins­ta de La Mousse, et la com­mande se fait par mail : mamousse@lamoussetouch.com. Livrai­son (à 5 euros) le len­de­main !
  • Bras­se­rie Tan­dem
    En plus du drive, les patrons de la bras­se­ries se mettent aus­si à la livrai­son. Les com­mandes se font par mail (commande.tandem@gmail.com) et la livrai­son est gra­tuite à par­tir de 30 euros d’a­chat (5 euros, en des­sous). Si vous com­man­dez plus de deux car­tons, un masque cou­su vous sera offert, ce qui est sym­pa. Et 50 cen­times de votre com­mande seront rever­sés au CHU de Lille.

Voi­là, on met­tra à jour au fur et à mesure que d’autres bras­se­ries déci­de­ront de s’y mettre. On vous tient au jus.