Confinés hors de chez vous ou pas, votre loyer reste à payer

Dans Lille, Money Money Money, Un toit sur la tête
Scroll par là

Vous êtes peut-être dans la galère ce mois-ci pour payer votre loyer qui vient de tom­ber. Job étu­diant en stand-by et chô­mage par­tiel n’ar­rangent pas les fins de mois. Mais votre pro­prio reste en droit de vous deman­der votre loyer, même si vous squat­tez ailleurs en ce moment.

Les fac­tures d’eau, de gaz ou d’électricité ain­si que les loyers devront être sus­pen­dus.” Vous aus­si vous avez cru pen­dant un ins­tant que vous ne paie­rez pas de loyer ce mois-ci en enten­dant cette phrase d’Em­ma­nuel Macron le 16 mars der­nier ? Ca a duré deux minutes, bien sûr, le temps de vous rendre compte qu’il par­lait ici uni­que­ment pour les petites entre­prises.

Pour votre appart’ à Lille, confi­né dedans ou pas actuel­le­ment, ça ne change rien, vous devez régler le loyer. Seuls ceux qui ont eu la bonne idée de démé­na­ger juste avant ou de quit­ter leur appart’ du Crous avant avril vont pou­voir s’en pas­ser. Pour les autres res­tés en rési­dences uni­ver­si­taires ou qui ont un appart dans le pri­vé, le loyer d’a­vril est tou­jours là.

Besoin d’aide ?

Si vous avez des dif­fi­cul­tés pour payer votre loyer ce mois-ci pour X ou Y rai­son (notam­ment parce que vous avez dû faire une croix sur votre job étu­diant), sachez que :

  • Vos APL vont conti­nuer à être ver­sées.
  • Vous avez tou­jours pos­si­bi­li­té d’ap­pe­ler votre pro­prio pour dea­ler un report de loyer avec lui en lui expli­quant votre situa­tion.
  • Votre pro­prio ne pour­ra quoi qu’il arrive pas vous mettre à la rue : le gou­ver­ne­ment a repor­té la fin de la trêve hiver­nale au 31 mai 2020.
  • S’il n’y a pas moyen de trou­ver un ter­rain d’en­tente avec votre pro­prio, vous pou­vez contac­ter l’A­NIL (Agence Natio­nale de l’In­for­ma­tion sur le Loge­ment) pour qu’elle vous ren­carde sur des aides pos­sibles via la CAF ou le FSL (Fonds de Soli­da­ri­té pour le Loge­ment).
  • Il existe un numé­ro vert “SOS loyers impayés” : 0 805 160 075

Si vous êtes en rési­dence Crous, mieux vaut pas­ser d’a­bord par eux bien évi­dem­ment.

A noter que l’U­NEF et la FERUF (Fédé­ra­tion des Etu­diants en Rési­dences Uni­ver­si­taires de France) ont lan­cé une péti­tion fin mars pour deman­der l’exo­né­ra­tion des loyers pour tous les étu­diants res­tés dans les rési­dences des cam­pus. Et l’exo­né­ra­tion par­tielle pour ceux qui sont en rési­dence étu­diante pri­vée.

En cette période de #confi­ne­ment, les étudiant·e·s resté·e·s dans leur loge­ment #CROUS sont sou­vent les + pré­caires et…

Publiée par UNEF le syn­di­cat étu­diant sur Mar­di 31 mars 2020