Confinés hors de chez vous ou pas, votre loyer reste à payer

Dans Lille, Money Money Money, Un toit sur la tête
Scroll par là

Vous êtes peut-être dans la galère ce mois-ci pour payer votre loyer qui vient de tomber. Job étudiant en stand-by et chômage partiel n’arrangent pas les fins de mois. Mais votre proprio reste en droit de vous demander votre loyer, même si vous squattez ailleurs en ce moment.

Les factures d’eau, de gaz ou d’électricité ainsi que les loyers devront être suspendus.” Vous aussi vous avez cru pendant un instant que vous ne paierez pas de loyer ce mois-ci en entendant cette phrase d’Emmanuel Macron le 16 mars dernier ? Ca a duré deux minutes, bien sûr, le temps de vous rendre compte qu’il parlait ici uniquement pour les petites entreprises.

Pour votre appart’ à Lille, confiné dedans ou pas actuellement, ça ne change rien, vous devez régler le loyer. Seuls ceux qui ont eu la bonne idée de déménager juste avant ou de quitter leur appart’ du Crous avant avril vont pouvoir s’en passer. Pour les autres restés en résidences universitaires ou qui ont un appart dans le privé, le loyer d’avril est toujours là.

Besoin d’aide ?

Si vous avez des difficultés pour payer votre loyer ce mois-ci pour X ou Y raison (notamment parce que vous avez dû faire une croix sur votre job étudiant), sachez que :

  • Vos APL vont continuer à être versées.
  • Vous avez toujours possibilité d’appeler votre proprio pour dealer un report de loyer avec lui en lui expliquant votre situation.
  • Votre proprio ne pourra quoi qu’il arrive pas vous mettre à la rue : le gouvernement a reporté la fin de la trêve hivernale au 31 mai 2020.
  • S’il n’y a pas moyen de trouver un terrain d’entente avec votre proprio, vous pouvez contacter l’ANIL (Agence Nationale de l’Information sur le Logement) pour qu’elle vous rencarde sur des aides possibles via la CAF ou le FSL (Fonds de Solidarité pour le Logement).
  • Il existe un numéro vert “SOS loyers impayés” : 0 805 160 075

Si vous êtes en résidence Crous, mieux vaut passer d’abord par eux bien évidemment.

A noter que l’UNEF et la FERUF (Fédération des Etudiants en Résidences Universitaires de France) ont lancé une pétition fin mars pour demander l’exonération des loyers pour tous les étudiants restés dans les résidences des campus. Et l’exonération partielle pour ceux qui sont en résidence étudiante privée.

En cette période de #confinement, les étudiant·e·s resté·e·s dans leur logement #CROUS sont souvent les + précaires et…

Publiée par UNEF le syndicat étudiant sur Mardi 31 mars 2020