Enedis recherche une quarantaine d’apprentis pour la rentrée prochaine

Dans Article Sponsorisé, Lille, WorkWorkWork

Photo ©Enedis

Scroll par là

Article sponsorisé @Enedis

Peut-être vous dites-vous que septembre prochain, c’est loin, mais c’est surement parce qu’avec ce confinement, on a perdu la notion du temps. Heureusement, on est là pour vous : la recherche d’une alternance, c’est maintenant. Enedis recrute une cinquantaine d’apprentis chaque année dans la région.

On peut peut-être vous éclairer sur Enedis. La boite appartient à EDF et redistribue 95% de l’électricité en France. Si vous avez de la lumière chez vous, c’est parce que des gens chez Enedis ont bien fait leur travail. Faire son alternance chez Enedis, c’est donc entrer par la petite porte d’un grand groupe de service public. Et n’allez pas croire qu’il n’existe qu’un contrat possible. “On propose des alternances dans tous les domaines, avec tous les niveaux d’étude“, confirme Christophe Grosjean, responsable ressources humaines de la direction régionale Nord – Pas-de-Calais d’Enedis.

Aide au logement et au permis

Contrats d’apprentissage ou contrats de professionnalisation, du bac pro au bac +5, de 17 ans à plus de 30 ans, en formation initiale ou en reconversion… La région regroupe en tout une cinquantaine d’offres d’emploi en alternance (une dizaine a déjà été pourvue pour la rentrée prochaine). “Ça peut être dans le tertiaire comme dans le technique, précise Christophe Grosjean. Il y a une grande mixité dans les métiers, et on recrute autant des hommes que des femmes.

Vous pouvez être technicien d’intervention polyvalent, technicien d’intervention travaux sous tension, chargé de conception dans un bureau d’étude, conseiller clientèle, ingénieur électrique… Les offres s’étendent sur le Nord et le Pas-de-Calais. “On a des apprentis qui sont étudiants à Lille mais qui travaillent ailleurs dans la région. On a une politique d’aide au logement qui prend en charge une partie de leur loyer.

Et si vous devez impérativement avoir le permis pour travailler mais que vous n’avez pas eu le temps ou l’argent de le passer, Enedis s’en charge en partie. “On le finance à hauteur de 800 euros. Avec une autre aide de la région de 500 euros, il peut être financé en totalité.” Ce qui est absolument royal quand on démarre dans la vie active.

Si ça vous intéresse, on vous renvoie vers le site d’Enedis et vers le job board Chasseurs d’Emploi qui regroupe les offres disponibles.

Article sponsorisé @Enedis