“Dans ta maison”, le festoche 100% nordiste et confiné du 1er mai

Dans Festival, Lille, Music in my ears
Scroll par là

Dans la lignée des festivals à faire de votre canap’, celui de Fabien et Loïc vous permettra de voir à quel point notre région a du talent, avec des groupes locaux qui vous feront danser pour la fête du Travail, de 18 heures à 21 heures.

On ne va pas se mentir, l’annulation des festoches de cet été est un coup dur pour tous les festivaliers en force (nous y compris). La foule en délire qui se bouscule, les fonds de bière jetés en l’air, le drapeau breton toujours là sans qu’on sache pourquoi et votre pote Norbert qui chante faux à côté de vous…On sait que ça va vous manquer.

Heureusement, tout n’est pas perdu car un nouveau concept a émergé pendant le confinement : le festival à la maison. Et vendredi, on part sur un rendez-vous musical 100% nordiste via un live Facebook sur la page du festival Dans ta maison. “Une partie sera en direct et une autre nous enverra leur enregistrement, explique Loïc, le co-créateur. Et à la fin de chaque live, les groupes seront là pour répondre aux questions du public et à une mini-interview“. Pour le line-up, des petites présentations s’imposent :

  • DJ Tez Cadey : en France, l’ancien étudiant lillois est sorti de l’ombre en 2019. Alors qu’en Asie, c’est un des artistes les plus écoutés depuis 2015, année de sortie de son titre au 3 milliards d’écoutes, Seve. Le DJ d’électro-pop a même réussi à faire danser l’armée chinoise. Il y a des chances qu’il vous fasse danser aussi vendredi.
  • A-Vox : la deuxième tête d’affiche est composée de deux têtes, Anthéa et Virgile, des frangin-frangine au style rock-électro-pop. Si vous étiez au Mainsquare en 2015 et 2016, vous les avez probablement vu enflammer la scène. Le duo a aussi fait des premières parties de Twenty One Pilots et Skip the Use. Rien que ça.
  • MNTR : pour le trio formé de Tom, Jim et Zephyr, le groupe Muse, c’est “leur papa musical“. Et ça se ressent dans leur nouvel EP Walls of Sound sorti en mars, qui vous transportera dans une ambiance un peu dark et inquiétante.
  • Tempal Temple : le trio composé d’un “grand gardien”, d’un “grand prisme”, et d’un “grand prophète” forment ce qu’ils appellent “l’ordre du Tempal”. Ce groupe atypique formé il y a deux ans, propose une musique très éclectique à la fois groove, trap, neo soul et math-rock.
  • Myriagon : les six musiciens (dont Fabien, le deuxième organisateur du festival) vous feront danser sur leur musique soul-funk-jazz qui accompagne la voix sublime d’Amélie.
  • Feather/Feather : on vous en a déjà parlé en 2019 pour la sortie de leur EP “Lights”. Les deux Lillois Téo et Édouard ont sorti fin mars, leur premier album “Paper Bridge” aux inspirations pop et alt-rock. On vous prévient tout de suite : sortez les mouchoirs, c’est trop beau.
  • Graffiti Fish : Ici aussi, on part sur un groupe prometteur. Le groupe folk pop, inspiré des cultures asiatiques, a son univers bien particulier dont le protagoniste est un poisson un peu onirique qui vit difficilement dans la ville. C’est poétique, c’est doux et c’est mélancolique.
  • Romain Watson : difficile de mettre l’artiste dans une seule case : rock, country, reggae, jazz, métal,…Romain fait ce qu’il veut. Il est membre de plusieurs groupes comme One More Kiss et Old Tree’z et s’amuse à écrire une chanson en un jour sur sa chaîne Youtube. C’est un véritable électron libre.

A côté des prestations et interviews d’artistes, Loïc et Fabien ont aussi prévu des présentations de 30 sec sur des asso’ et orga’ du Nord qui mènent des actions solidaires toute l’année et/ou spécialement contre le coronavirus. “Il y en a plusieurs qui ont besoin d’aide et qui appellent aux dons comme le Secours Populaire“. De quoi faire le tour des initiatives cool de notre région, en plus de découvrir ses talents musicaux.

Pour voir le festival “Dans ta maison”, rendez-vous sur leur page Facebook, vendredi 1er mai à 18 heures pour un show-confiné jusqu’à 21 heures.