Les radios de Lille et ses alentours à écouter (et plus) pendant le confinement

Dans Culturons-nous, Lille, Music in my ears

@Pixabay

Scroll par là

On ne manque pas d’initiatives radiophoniques (web et autres) dans la métropole, et le confinement est loin de les avoir mis sur la touche. Radios de quartiers, universitaires et musicales…On vous fait le point sur les bonnes ondes lilloises.

Les radios de quartier

  • Radio Moulins
    Créée en juillet 2019 à la Maison de Quartier Moulins, la webradio participative et créative est active le mercredi à partir de 14 heures pendant le confinement. Les habitants, asso’ et autres acteurs du quartier sont invités à créer ou participer aux diverses émissions centrées sur la vie de Lille-Moulins. Lectures et créations sonores, témoignages, événements et sujets locaux (comme le logement), jeux, playlist musicale, décryptage de fake news…Chacun y trouvera son bonheur. “On a conscience que Moulins a mauvaise presse, et on ne cache pas ses problèmes, mais on veut aussi montrer qu’il y a plein de trucs chouettes aussi, que c’est un quartier très vivant“, raconte Pauline. La programmation est dispo sur leur page Facebook.
  • Radio Bois-Blancs 
    C’est la nouvelle webradio participative et confinée, créée début avril par Thomas et Emilie, deux habitants du quartier. Comme pour Radio Moulins, chacun est libre de proposer des sujets. Vie du quartier, asso’, initiatives solidaires, mais aussi lectures, créations musicales, diffusion de bonne musique (sélectionnée par Thomas), discussions passionnées…Tout est possible, et tout se fait. Pour écouter et/ou checker la programmation, direction leur site internet du lundi au vendredi (avec rediff le week-end) et pour participer, rendez-vous sur le groupe Facebook. Et petite surprise post-confinement : “Toutes les émissions seront dispo en podcast.“, annonce Emilie.

Les radios musicales 

  • RCV 99fm
    C’est la radio qu’on écoute avec son Shazam“, s’amuse Ben, animateur. Et il y en a pour tous les goûts : rock, métal, funk, jazz, afro-beat…Des classiques musicaux aux nouvelles sorties, tout y passe. “On fait aussi des chroniques littéraires, cinémas et même jeux-vidéos”. RCV s’écoute jour et nuit, sur leur site internet, leur appli (RCV99fm sur Iphone et Android) ou à la radio. Pour la programmation, direction leur page Facebook.
  • Comala Radio
    Si la webradio groovy a dû annuler sa fête d’anniversaire (3 ans en mars) et plusieurs autres événements musicaux, ça ne l’empêche pas de se (nous) consoler avec de la bonne musique 24 heures sur 24 heures, 7 jours sur 7. “On pioche dans les musiques d’hier et aujourd’hui sur un spectre musical assez large de global groove : hip-hop, funk, soul, musique électro, musique du monde, jazz, etc…On fait juste moins de rock et techno pure“, explique Antonin. Et les animateurs et DJs participants vous composent même des playlists avec leurs trésors. A écouter sur leur site internet ou via leur appli dispo sur Iphone et Android.
  • Playloud 
    À écouter sur leur site ou sur leur appli (Iphone et Android), la webradio vous propose de découvrir des artistes régionaux mais aussi transfrontaliers (coucou nos cousins Belges). “On propose des artistes et sons différents de ce qu’on peut écouter en boucle sur les autres radios, explique Thomas le président. “et on est fermé à aucun style, du moment que c’est du up-tempo“. Entre deux chansons, il partage aussi des points d’actu (entre 8 et 9 heures par exemple ou en fin d’aprem), notamment sur des initiatives solidaires qui se sont mises en place un peu partout pendant le confinement. “L’idée est de donner de l’info qui n’est pas anxiogène mais positive et qui montre la résistance solidaire qui s’est créée.”

Les radios universitaires

  • Radio Campus 
    La plus vieille radio associative de France (1969) est toujours au taquet. “Près de 80% de nos émissions continuent à être produites par nos animateurs“, explique Eric, le président. La radio de l’université diffuse toujours sa programmation mi-musicale, mi-rédactionnelle c’est-à-dire sur des sujets culturels, politiques, militants et sociétaux. Mais avec des petits plus spécial confinement. “On fait de la prise de nouvelles de chacun pour savoir comment se déroule le confinement, et surtout on donne des informations et on accompagne les étudiants sur les dispositifs qui sont mis en place pour eux pendant cette période.” Si vous loupez le direct, c’est pas grave, tout est dispo progressivement en podcast sur leur site, tout comme leur grille de programmation.
  • Radio UCLille 
    Matinale en musique, points d’actu, discussion autour du cinéma, de la musique, des séries et même de l’économie, analyse de la politique américaine, quotidien des confinés…Les étudiants, enseignants, chercheurs et personnels administratifs animent chaque jour un large panorama d’émissions. “On veut maintenir le lien, entre l’université catholique de Lille et sa communauté, explique Meghann, chargée de projet radio. “Chacun peut proposer son projet et on les accompagne dans la préparation et la production.” Et tous les étudiants de la Catho sont invités à participer. On vous laisse écouter tout ça sur leur site ou appli (Iphone et Android) et checker leur programmation aussi dispo sur Facebook.

Radios roubaisiennes

  • Radio Boomerang 
    La radio associative et libertaire est membre de la Fédération des Radios Associatives du Nord de la France (F.R.A.N.F) et continue partiellement de diffuser ses contenus culturels et sociétaux. “On relaie l’actu roubaisienne et lilloise et on propose de la prise de parole de la part des habitants et acteurs locaux“, explique Fred, un des gestionnaires de la radio. Mais ce n’est pas tout : émissions de décryptage des problématiques écolo et sociales, mise en avant des initiatives pour accompagner les jeunes du quartier, musique, interviews d’artistes, et même enregistrement de poésie… Le programme reste large sur les ondes roubaisiennes pendant le confinement. A écouter sur leur site internet ou sur Radio Garden.
  • Radio Pastel 
    La radio associative, aussi adhérente de la F.R.A.N.F, se concentre pendant le confinement sur l’actualité liée à la crise sanitaire et sur ses problématiques aussi médicales que sociales. Interviews de médecins, des associations, paroles de confiné(e)s…Et en parallèle, toujours sa belle musique du monde. A écouter sur leur site internet.