Les radios de Lille et ses alentours à écouter (et plus) pendant le confinement

Dans Culturons-nous, Lille, Music in my ears

@Pixabay

Scroll par là

On ne manque pas d’i­ni­tia­tives radio­pho­niques (web et autres) dans la métro­pole, et le confi­ne­ment est loin de les avoir mis sur la touche. Radios de quar­tiers, uni­ver­si­taires et musicales…On vous fait le point sur les bonnes ondes lil­loises.

Les radios de quartier

  • Radio Mou­lins
    Créée en juillet 2019 à la Mai­son de Quar­tier Mou­lins, la webra­dio par­ti­ci­pa­tive et créa­tive est active le mer­cre­di à par­tir de 14 heures pen­dant le confi­ne­ment. Les habi­tants, asso’ et autres acteurs du quar­tier sont invi­tés à créer ou par­ti­ci­per aux diverses émis­sions cen­trées sur la vie de Lille-Mou­lins. Lec­tures et créa­tions sonores, témoi­gnages, évé­ne­ments et sujets locaux (comme le loge­ment), jeux, play­list musi­cale, décryp­tage de fake news…Chacun y trou­ve­ra son bon­heur. “On a conscience que Mou­lins a mau­vaise presse, et on ne cache pas ses pro­blèmes, mais on veut aus­si mon­trer qu’il y a plein de trucs chouettes aus­si, que c’est un quar­tier très vivant”, raconte Pau­line. La pro­gram­ma­tion est dis­po sur leur page Face­book.
  • Radio Bois-Blancs 
    C’est la nou­velle webra­dio par­ti­ci­pa­tive et confi­née, créée début avril par Tho­mas et Emi­lie, deux habi­tants du quar­tier. Comme pour Radio Mou­lins, cha­cun est libre de pro­po­ser des sujets. Vie du quar­tier, asso’, ini­tia­tives soli­daires, mais aus­si lec­tures, créa­tions musi­cales, dif­fu­sion de bonne musique (sélec­tion­née par Tho­mas), dis­cus­sions passionnées…Tout est pos­sible, et tout se fait. Pour écou­ter et/ou che­cker la pro­gram­ma­tion, direc­tion leur site inter­net du lun­di au ven­dre­di (avec rediff le week-end) et pour par­ti­ci­per, ren­dez-vous sur le groupe Face­book. Et petite sur­prise post-confi­ne­ment : “Toutes les émis­sions seront dis­po en pod­cast.”, annonce Emi­lie.

Les radios musicales 

  • RCV 99fm
    C’est la radio qu’on écoute avec son Sha­zam”, s’amuse Ben, ani­ma­teur. Et il y en a pour tous les goûts : rock, métal, funk, jazz, afro-beat…Des clas­siques musi­caux aux nou­velles sor­ties, tout y passe. “On fait aus­si des chro­niques lit­té­raires, ciné­mas et même jeux-vidéos”. RCV s’écoute jour et nuit, sur leur site inter­net, leur appli (RCV99fm sur Iphone et Android) ou à la radio. Pour la pro­gram­ma­tion, direc­tion leur page Face­book.
  • Coma­la Radio
    Si la webra­dio groo­vy a dû annu­ler sa fête d’anniversaire (3 ans en mars) et plu­sieurs autres évé­ne­ments musi­caux, ça ne l’empêche pas de se (nous) conso­ler avec de la bonne musique 24 heures sur 24 heures, 7 jours sur 7. “On pioche dans les musiques d’hier et aujourd’hui sur un spectre musi­cal assez large de glo­bal groove : hip-hop, funk, soul, musique élec­tro, musique du monde, jazz, etc…On fait juste moins de rock et tech­no pure”, explique Anto­nin. Et les ani­ma­teurs et DJs par­ti­ci­pants vous com­posent même des play­lists avec leurs tré­sors. A écou­ter sur leur site inter­net ou via leur appli dis­po sur Iphone et Android.
  • Play­loud 
    À écou­ter sur leur site ou sur leur appli (Iphone et Android), la webra­dio vous pro­pose de décou­vrir des artistes régio­naux mais aus­si trans­fron­ta­liers (cou­cou nos cou­sins Belges). “On pro­pose des artistes et sons dif­fé­rents de ce qu’on peut écou­ter en boucle sur les autres radios, explique Tho­mas le pré­sident. “et on est fer­mé à aucun style, du moment que c’est du up-tem­po”. Entre deux chan­sons, il par­tage aus­si des points d’ac­tu (entre 8 et 9 heures par exemple ou en fin d’a­prem), notam­ment sur des ini­tia­tives soli­daires qui se sont mises en place un peu par­tout pen­dant le confi­ne­ment. “L’i­dée est de don­ner de l’in­fo qui n’est pas anxio­gène mais posi­tive et qui montre la résis­tance soli­daire qui s’est créée.”

Les radios universitaires

  • Radio Cam­pus 
    La plus vieille radio asso­cia­tive de France (1969) est tou­jours au taquet. “Près de 80% de nos émis­sions conti­nuent à être pro­duites par nos ani­ma­teurs”, explique Eric, le pré­sident. La radio de l’u­ni­ver­si­té dif­fuse tou­jours sa pro­gram­ma­tion mi-musi­cale, mi-rédac­tion­nelle c’est-à-dire sur des sujets cultu­rels, poli­tiques, mili­tants et socié­taux. Mais avec des petits plus spé­cial confi­ne­ment. “On fait de la prise de nou­velles de cha­cun pour savoir com­ment se déroule le confi­ne­ment, et sur­tout on donne des infor­ma­tions et on accom­pagne les étu­diants sur les dis­po­si­tifs qui sont mis en place pour eux pen­dant cette période.” Si vous lou­pez le direct, c’est pas grave, tout est dis­po pro­gres­si­ve­ment en pod­cast sur leur site, tout comme leur grille de pro­gram­ma­tion.
  • Radio UCLille 
    Mati­nale en musique, points d’actu, dis­cus­sion autour du ciné­ma, de la musique, des séries et même de l’économie, ana­lyse de la poli­tique amé­ri­caine, quo­ti­dien des confinés…Les étu­diants, ensei­gnants, cher­cheurs et per­son­nels admi­nis­tra­tifs animent chaque jour un large pano­ra­ma d’émissions. “On veut main­te­nir le lien, entre l’université catho­lique de Lille et sa com­mu­nau­té, explique Meghann, char­gée de pro­jet radio. “Cha­cun peut pro­po­ser son pro­jet et on les accom­pagne dans la pré­pa­ra­tion et la pro­duc­tion.” Et tous les étu­diants de la Catho sont invi­tés à par­ti­ci­per. On vous laisse écou­ter tout ça sur leur site ou appli (Iphone et Android) et che­cker leur pro­gram­ma­tion aus­si dis­po sur Face­book.

Radios roubaisiennes

  • Radio Boo­me­rang 
    La radio asso­cia­tive et liber­taire est membre de la Fédé­ra­tion des Radios Asso­cia­tives du Nord de la France (F.R.A.N.F) et conti­nue par­tiel­le­ment de dif­fu­ser ses conte­nus cultu­rels et socié­taux. “On relaie l’ac­tu rou­bai­sienne et lil­loise et on pro­pose de la prise de parole de la part des habi­tants et acteurs locaux”, explique Fred, un des ges­tion­naires de la radio. Mais ce n’est pas tout : émis­sions de décryp­tage des pro­blé­ma­tiques éco­lo et sociales, mise en avant des ini­tia­tives pour accom­pa­gner les jeunes du quar­tier, musique, inter­views d’ar­tistes, et même enre­gis­tre­ment de poé­sie… Le pro­gramme reste large sur les ondes rou­bai­siennes pen­dant le confi­ne­ment. A écou­ter sur leur site inter­net ou sur Radio Gar­den.
  • Radio Pas­tel 
    La radio asso­cia­tive, aus­si adhé­rente de la F.R.A.N.F, se concentre pen­dant le confi­ne­ment sur l’ac­tua­li­té liée à la crise sani­taire et sur ses pro­blé­ma­tiques aus­si médi­cales que sociales. Inter­views de méde­cins, des asso­cia­tions, paroles de confiné(e)s…Et en paral­lèle, tou­jours sa belle musique du monde. A écou­ter sur leur site inter­net.