Le Paris-Roubaix est reporté au 25 octobre

Dans Lille, Sueur

Felouch Kotek/WikiCommons

Scroll par là

Ini­tia­le­ment pré­vue en avril, la course cycliste mythique qu’on aime appe­ler “l’En­fer du Nord” aura tout de même une édi­tion en 2020. En mode autom­nal et avec une ver­sion fémi­nine.

Oui, Paris-Rou­baix 2020 ne sera pas comme les autres. Déjà, la course aura lieu à l’au­tomne avec ses pro­messes de pluie. Comme ça fait qua­si vingt ans (depuis 2002 en fait) qu’il n’a plus plu sur les pavés en avril, on s’at­tend clai­re­ment à de la sueur, de la boue et pas mal de glis­sades. Mais clai­re­ment, gagner un Paris-Rou­baix plu­vieux est un chal­lenge d’au­tant plus glo­rieux.

L’autre grande nou­veau­té, c’est qu’il y aura en réa­li­té deux courses. L’une d’entre elles sera entiè­re­ment fémi­nine. Alors ce ne sera pas exac­te­ment la même course mais les spor­tives qui pas­se­ront avant leurs homo­logues mas­cu­lins emprun­te­ront tout de même une bonne par­tie de leur par­cours.

Selon le pré­sident de la course, inter­ro­gé par La Voix du Nord, le par­cours n’est pas encore tout à fait calé, tout comme le lieu de départ. Mais il affirme déjà vou­loir péren­ni­ser ce Paris-Rou­baix au fémi­nin.