Lazy Suzy propose son pulled pork fumé en click’n collect

Dans Food Porn, Lille

© Lazy Suzy

Scroll par là

Le res­tau­rant aurait dû ouvrir le 31 mars, à l’angle de la rue Lepel­le­tier et de la rue Basse. Lazy Suzy fête­ra son inau­gu­ra­tion un jour, quand ce sera auto­ri­sé. Mais ses patrons n’ont pas envie d’at­tendre plus avant de pro­po­ser sa spé­cia­li­té, le porc fumé effi­lo­ché. A comp­ter de ce ven­dre­di, le cli­ck’n col­lect est dis­po.

C’est un petit lan­ce­ment, on ne veut pas en faire un gros évé­ne­ment”, annonce tout de suite César, l’un des patrons de Lazy Suzy. “Le truc, c’est qu’on est prêts à ouvrir depuis le 31 mars. Ca a été assez dur psy­cho­lo­gi­que­ment. Mais on est une bande de gais lurons, on devait faire quelque chose.” La solu­tion pour trom­per l’en­nui, c’est d’ou­vrir sans ouvrir. “On va pro­po­ser de la vente à empor­ter, mais pas sur la carte com­plète.

16 heures de cuisson

Ce sera même un choix unique que les clients vont pou­voir com­man­der à comp­ter de ce ven­dre­di soir : “On va pro­po­ser notre pro­duit phare : le pul­led pork.” Ima­gi­nez de l’é­paule de porc qui se fait fumer la couenne pen­dant 16 heures au bois de hêtre à basse tem­pé­ra­ture. Vision­nez un chef l’ef­fi­lo­cher avec amour, l’as­so­cier à une mari­nade bar­be­cue du cru avant de le mettre dans un pain brio­ché arti­sa­nal avec du coles­law mai­son. Voi­là, vous avez une petite idée de ce à quoi doit res­sem­bler le para­dis. Il y aura même moyen de l’up­gra­der avec une option raclette fumée bien coquine. “Ca va être un truc chouette”, confirme César.

Voi­là, tout ce délire comme ce ven­dre­di soir. Il est pos­sible de faire sa com­mande via la pla­te­forme Dood ou de com­man­der en livrai­son avec Uber Eat. “On sera ouverts entre 19 heures et 21 h 30″, confirme César.