Dans une vidéo très drôle, le maestro Alexandre Bloch nous dit ce que ça fait d’être dans sa tête

Dans Culturons-nous, Lille, Music in my ears
Scroll par là

Vous ne vous êtes jamais demandé ce que faisait un chef d’orchestre quand il dirige ? A quoi sert sa baguette, pourquoi il fait tel geste, si tous les musiciens ont vraiment les yeux rivés sur lui… Pendant son confinement, Alexandre Bloch a réalisé une vidéo géniale où il vous explique tout.

On ne va pas dire qu’après avoir ri pendant quasiment onze minutes, on en sait plus sur ce qu’il se passe dans la tête d’un chef d’orchestre pendant un concert. Disons qu’on en sait plus sur l’intérieur du cerveau d’Alexandre Bloch. Mais on doute qu’il parle au nom de tous les maestros du monde. Ce qui est sûr, c’est qu’il a un grain de folie qui frise le génie.

Avant le confinement, l’ONL célébrait Malher. Plusieurs représentations, sur plusieurs mois, ont fait découvrir le compositeur aux Lillois. L’ONL et Alexandre Bloch en ont profité pour enregistrer un CD de la 7e Symphonie de l’Autrichien, un genre de chef d’œuvre, vous vous en doutez. Et ils l’ont bien sûr jouée devant public.

La représentation filmée a été la base du travail d’Alexandre Bloch pendant son confinement. Dans la vidéo de presque onze minutes, on le voit entrer sur scène, et mettre son orchestre en branle. Dans un coin de l’image, son rythme cardiaque présumé, et dans l’autre coin, son humeur du moment. Et c’est là que ça devient complètement délire. En voix off, Alexandre Bloch dit ce qu’il a dans la tête à ce moment-là. Et ça n’a strictement rien de rasoir ni de banal.

On l’entend penser “allez vas-y chauffe” quand le rythme s’accélère, il place ses instruments, déclame les notes, chante, commente ses moments préférés de la symphonie… On voit quand il est fébrile grâce son rythme cardiaque, on comprend qu’il se sent puissant grâce aux emojis (oui) qui symbolisent ses émotions… Et il termine par cette phrase, alors qu’à l’image, les instruments se sont tus : “Je suis exténué.” C’est que ça rince, d’être maestro.