« Lire à Lille », le mini-site de référencement des librairies et bouquinistes de la ville

Dans Culturons-nous, Lille

@Pixabay

Scroll par là

Les librai­ries lil­loises ont désor­mais de nou­veau le droit de mon­ter le rideau en cette pre­mière phase de décon­fi­ne­ment. Mais plu­sieurs d’entre elles res­tent en ouver­ture par­tielle tout en conti­nuant à pro­po­ser des ser­vices alter­na­tifs pour évi­ter la pro­pa­ga­tion du virus. La mai­rie de Lille fait le point (régu­liè­re­ment) sur sa nou­velle pla­te­forme.

Pen­dant le confi­ne­ment, on a vous a par­lé des solu­tions qu’ont mis en place cer­taines librai­ries indé de Lille pour conti­nuer à faire mar­cher leur petit com­merce : retrait devant bou­tique, livrai­son, bon d’achats… Aujourd’­hui, même si les libraires peuvent de nou­veau vous accueillir avec le sou­rire (mas­qué) dans leur éta­blis­se­ment, ce n’est pas sans cer­taines condi­tions sani­taires avec les­quelles vous êtes main­te­nant fami­liers : port du masque, dis­tan­cia­tion d’un mètre, pas de ras­sem­ble­ment de plus de dix per­sonnes, etc.

Et pour évi­ter au maxi­mum de nou­velles conta­mi­na­tions, plu­sieurs d’entre elles n’ont pas repris leur rythme habi­tuel et ne sont ouvertes que très par­tiel­le­ment. Pour com­pen­ser cet accueil limi­té, leurs autres ser­vices évo­qués plus haut sont tou­jours d’actualité.

(Re)trouver vos cavernes d’Ali Baba littéraires

Et pour mettre tout ça au clair, la mai­rie a créé “Lire à Lille”, un mini-site qui réfé­rence les librai­ries et bou­qui­nistes de la capi­tale des Flandres.  Il “per­met aux Lil­lois d’avoir une infor­ma­tion cen­tra­li­sée et mise à jour régu­liè­re­ment sur le fonc­tion­ne­ment et les moda­li­tés d’accueil des librai­ries”, explique la mai­rie. L’objectif étant d’inciter les lec­teurs à (re)trouver ces lieux de décou­vertes lit­té­raires sans fin plus faci­le­ment grâce aux infos pra­ti­co-pra­tiques et à une carte de la ville.

C’est une belle mise avant de la diver­si­té des librai­ries, selon Fabienne, gérante de la librai­rie Place Ronde. Je trouve que l’initiative est vrai­ment sym­pa et grâce à leur nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux, on pour­ra avoir plus de visi­bi­li­té. J’ai déjà eu quelques remon­tées de clients là-des­sus.”

D’autres éta­blis­se­ments sont pour l’instant plus miti­gés. “On ne sait pas vrai­ment l’influence que ça a pour l’instant, étant don­né que nous n’avons pas accès aux sta­tis­tiques de fré­quen­ta­tion du site et que nous ne le gérons pas nous-mêmes”, modère Camille de la Nou­velle librai­rie inter­na­tio­nale V.O. Car si ce sont les librai­ries qui doivent faire remon­ter les nou­velles infor­ma­tions à la ville, seule cette der­nière a la main mise sur la pla­te­forme. “Mais ça reste une bonne idée”, ajoute la libraire.

Des conseils de lecture en bonus

En plus des infos pure­ment pra­ti­co-pra­tiques, les librai­ries et bou­qui­nistes sont invi­tés à faire des vidéos de conseils de lec­ture pour ali­men­ter la pla­te­forme. “Nous visons une fré­quence men­suelle”, ajoute la mai­rie qui sou­haite aus­si valo­ri­ser les évé­ne­ments autour des livres. Bon, pour ce der­nier point, vous vous en dou­tez, ce n’est pas pour tout de suite vu la situa­tion actuelle. Même cer­taines pro­posent déjà quelques évé­ne­ments 100% vir­tuels via leur page Face­book en atten­dant de pou­voir vous accueillir comme avant in real life.

[LECTURE DÉCONFINÉE] 📚Vos libraires adaptent leurs condi­tions d’accueil et de vente pen­dant cette période. Libraires,…

Publiée par Ville de Lille sur Ven­dre­di 15 mai 2020

Ren­dez-vous sur la pla­te­forme Lire à Lille. Plus d’in­for­ma­tions sur le site inter­net de la ville et sur leurs réseaux sociaux ou direc­te­ment sur les pages Face­book et les sites des dif­fé­rents éta­blis­se­ments lit­té­raires.