« Lire à Lille », le mini-site de référencement des librairies et bouquinistes de la ville

Dans Culturons-nous, Lille

@Pixabay

Scroll par là

Les librairies lilloises ont désormais de nouveau le droit de monter le rideau en cette première phase de déconfinement. Mais plusieurs d’entre elles restent en ouverture partielle tout en continuant à proposer des services alternatifs pour éviter la propagation du virus. La mairie de Lille fait le point (régulièrement) sur sa nouvelle plateforme.

Pendant le confinement, on a vous a parlé des solutions qu’ont mis en place certaines librairies indé de Lille pour continuer à faire marcher leur petit commerce : retrait devant boutique, livraison, bon d’achats… Aujourd’hui, même si les libraires peuvent de nouveau vous accueillir avec le sourire (masqué) dans leur établissement, ce n’est pas sans certaines conditions sanitaires avec lesquelles vous êtes maintenant familiers : port du masque, distanciation d’un mètre, pas de rassemblement de plus de dix personnes, etc.

Et pour éviter au maximum de nouvelles contaminations, plusieurs d’entre elles n’ont pas repris leur rythme habituel et ne sont ouvertes que très partiellement. Pour compenser cet accueil limité, leurs autres services évoqués plus haut sont toujours d’actualité.

(Re)trouver vos cavernes d’Ali Baba littéraires

Et pour mettre tout ça au clair, la mairie a créé “Lire à Lille”, un mini-site qui référence les librairies et bouquinistes de la capitale des Flandres.  Il “permet aux Lillois d’avoir une information centralisée et mise à jour régulièrement sur le fonctionnement et les modalités d’accueil des librairies“, explique la mairie. L’objectif étant d’inciter les lecteurs à (re)trouver ces lieux de découvertes littéraires sans fin plus facilement grâce aux infos pratico-pratiques et à une carte de la ville.

C’est une belle mise avant de la diversité des librairies, selon Fabienne, gérante de la librairie Place Ronde. Je trouve que l’initiative est vraiment sympa et grâce à leur nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux, on pourra avoir plus de visibilité. J’ai déjà eu quelques remontées de clients là-dessus.”

D’autres établissements sont pour l’instant plus mitigés. “On ne sait pas vraiment l’influence que ça a pour l’instant, étant donné que nous n’avons pas accès aux statistiques de fréquentation du site et que nous ne le gérons pas nous-mêmes“, modère Camille de la Nouvelle librairie internationale V.O. Car si ce sont les librairies qui doivent faire remonter les nouvelles informations à la ville, seule cette dernière a la main mise sur la plateforme. “Mais ça reste une bonne idée“, ajoute la libraire.

Des conseils de lecture en bonus

En plus des infos purement pratico-pratiques, les librairies et bouquinistes sont invités à faire des vidéos de conseils de lecture pour alimenter la plateforme. “Nous visons une fréquence mensuelle“, ajoute la mairie qui souhaite aussi valoriser les événements autour des livres. Bon, pour ce dernier point, vous vous en doutez, ce n’est pas pour tout de suite vu la situation actuelle. Même certaines proposent déjà quelques événements 100% virtuels via leur page Facebook en attendant de pouvoir vous accueillir comme avant in real life.

[LECTURE DÉCONFINÉE] ?Vos libraires adaptent leurs conditions d’accueil et de vente pendant cette période. Libraires,…

Publiée par Ville de Lille sur Vendredi 15 mai 2020

Rendez-vous sur la plateforme Lire à Lille. Plus d’informations sur le site internet de la ville et sur leurs réseaux sociaux ou directement sur les pages Facebook et les sites des différents établissements littéraires.