La Timbrée, la bière de la Rue des Postes, fait son come-back à Lille

Dans Bière, Lille
Scroll par là

La belle blonde frui­tée au doux air d’I­PA a bien su gérer la pres­sion de sa pre­mière Bra­de­rie l’é­té der­nier. Si ses papas (les bars de la Rue des Postes) vou­laient une édi­tion limi­tée, ils ont fait un retour à l’en­voyeur à la bras­se­rie pour une nou­velle tour­née… Tou­jours en édi­tion limi­tée mais en bou­teille cette fois-ci, coro­na­vi­rus oblige.

La rue des Postes compte une foule de bars hou­blon­nés qui, au lieu de se tirer la bourre, tirent de la bière ensemble. L’é­té der­nier, six d’entre eux se sont moti­vés pour sor­tir leur Street Postes Beer en vue de la Bra­de­rie. Un seul et unique bras­sin qui a vite été bu par les Bra­deux et les Lil­lois de sep­tembre.

Au prin­temps 2020, la Bou­lan­ge­rie Bar, L’Ingenue, Au Bout Du Bar, le Lokar­ria, Le Café Jean et l’O­ckaz ont été rejoints par d’autres copains de la rue comme La Griffe, le Old Dir­ty Biniou et le Cirque pour remettre ça. Ils ont même pous­ser un peu plus loin vers Sébas­to pour rame­ner le Caviste Curieux et le Res­tau­rant Sébas­to­pol dans l’a­ven­ture. Direc­tion la Bras­se­rie Bel­le­naert à Bailleul avec gros­so modo la même recette de base pour un nou­veau bras­sin de 1000 litres.

A la base, et comme lors de la pre­mière sor­tie de la Tim­brée, c’est à la tireuse et donc en pres­sion que les bars pen­saient la faire de nou­veau dégus­ter aux Lil­lois. On ne vous spoi­le­ra rien en vous disant qu’un cer­tain coro­na­vi­rus est venu foutre une peu le dawa dans leurs plans de départ.

Heu­reu­se­ment, la bou­teille existe. Et c’est de cette manière que la Tim­brée va pou­voir se faire dégus­ter pour le moment. Le Caviste Curieux se charge de prendre les com­mandes direc­te­ment sur son site.

Comp­tez 5€ la bou­teille de 75cl, 2,50€ celle de 33cl et 5,9° dans le gosier. Vous pou­vez bien évi­dem­ment les com­man­der par pack.