Le 9 juin, il sera possible de refaire un saut à la Piscine de Roubaix

Dans Culturons-nous, Lille
Scroll par là

Vous vous souvenez du flou artistique dans lequel avaient été laissés les musées de la région, lorsque le gouvernement annonçait que seuls les “petits musées” pourraient rouvrir ? Bon, la préfecture a tranché au moins pour l’un d’eux : la Piscine va pouvoir rouvrir le 9 juin prochain.

Voilà, c’est bon. Après examen du dossier “Piscine”, la préfecture et le CHSCT de la ville de Roubaix se sont déclarés dacodak pour que le musée roubaisien rouvre ses portes aux Nordistes (100 km obligent). Il faut dire que l’équipe de la Piscine a bien travaillé son plan de réouverture.

Pas question d’accueillir les visiteurs en dilettante, à compter du 9 juin. Des règles bien précises ont été annoncées, et ce n’est que le propos liminaire d’un dispositif qui s’étoffera d’ici la réouverture. Mais on peut déjà vous annoncer que le port du masque sera absolument obligatoire pour tout humain de plus de 11 an.

Avancer masqué

Les horaires seront très certainement réduits, et il ne sera pas possible d’aller et venir, de retourner sur ses pas pour revoir un tableau ou une sculpture qui vous a chamboulé les mirettes : un sens de circulation sera mis en place pour éviter que les gens ne se croisent voire, pire, ne se frôlent. D’ailleurs, le musée ne pourra pas accueillir plus de 150 personnes en même temps. Et on peut s’estimer heureux que le lieu soit grand et spacieux.

Vous pourrez donc avancer masqués parmi les œuvres de Marcel Gromaire, dont l’exposition temporaire est prolongée jusqu’au 20 septembre (on l’a vue avant le confinement, on vous raconte bientôt ce que ça donne). Et sinon, vous pouvez juste aller kiffer l’expo permanente qui, on vous le rappelle, a bien grandi fin 2018 grâce à une petite extension des familles.

Et d’ici le 9 juin, vous pouvez vous faire plaisir sur le site du musée : il vous propose une visite virtuelle, une chouette présentation de l’expo Gromaire, et même des défis (puzzle, memory…) en ligne.