L’Échappée Bière lance son Dolce Visa pour passer un été houblonné et goûtu dans le Nord

Dans Bière, Chill, Food Porn

Photo ©Échappée Bière

Scroll par là

Quand on est une agence de tourisme brassicole, on a plus d’un tour dans son sac pour ambiancer les gens pendant tout un été. Là, l’Échappée Bière a décidé de tout donner. Visites guidées, avantages dans des restos et des brasseries, adoption de houblon… Un dolce visa pour la régalade.

C’est le fruit de notre réflexion pendant le confinement“, raconte Aurélie Baguet, membre fondatrice de l’Échappée Bière à Lille. “Comme on ne savait pas comment allait se passer le déconfinement, dans quelle mesure on serait autorisés à organiser des événements, on s’est adaptés.” Ceux qui ont imaginé la Nuit de la Bière (une nuit pour visiter, en car, trois ou quatre brasseries) ont phosphoré sec pour vous proposer le Dolce Visa, une offre culturelle tentaculaire dans la métropole lilloise.

Comme il y a de quoi faire, on va vous dégainer du point boulette, ce sera plus simple :

  • Croisière du houblon, Nuit de la Bière, repas de chef
    Une croisière le long de la Deûle sur la péniche Eldorado, destination la brasserie Célestin à Marquette-lez-Lille, avec conférences et dégustation(s) à bord ? Ce sera le 23 août.
    Une Nuit de la Bière reportée ? Ce sera dans les heures chevauchant le 11 et le 12 septembre.
    Un repas de chef dans une brasserie ? Ce sera à la brasserie Saint-Germain (qui nous a donné la Page 24), le 19 septembre.
  • Des houblons ouverts à l’adoption
    C’est une belle idée, qui va amener un peu d’émotion et de tendresse dans ce monde de brutes. Vous pouvez adopter une dizaine de pieds de houblon, confier leur croissance à un houblonnier professionnel, suivre la récolte, puis sa transformation en épice. Vous pourrez lui rendre visite lors d’un pique-nique chez le producteur pendant l’été, et à l’automne, aller visiter la brasserie dans laquelle il sera incorporé à un brassin. Vous repartirez même avec un carton de six bouteilles.
  • Pass Bière et pass Fine Gueule
    Le principe est simple : vous achetez un genre de passeport, qui vous donnera accès à des cadeaux et des réducs chez les brasseurs, cavistes, bars à bières (pour le pass Bière) et restaurants (pour le pass Fine Gueule) participants. Pour chaque venue, vous faites tamponner votre passeport. A force, vous débloquez encore des trucs : t-shirt, entrée au festival Bière à Lille, dégustations…
    Comptez sur des adresses canons : la Mousse Touch’, la Capsule, la brasserie Tandem, l’Abbaye des Saveurs sont de la partie pour la bière (30 ou 25 euros selon, en prévente, jusqu’à fin juin). L’Octopus, le Boucan, le Witloof, ou encore Ripaille roulent pour le pass Fine Geule (55 euros en solo, 100 euros à deux).
  • Un jeu de piste en mode gestes barrière
    “On a fait en sorte que le jeu de piste permette aux gens d’être en autonomie totale“, commente Aurélie. Les participants doivent, dans le Vieux-Lille, reconstituer une recette et trouver un mot de passe, qui leur donnera accès à un escape game en ligne. Ce nouveau jeu de piste s’ajoute à celui que l’agence propose depuis une paye, qui a lui aussi été adapté (10 participants max, des arrêts sécurisés dans les bars…)
  • Et bientôt, une visite de Lille en audioguide
    Comme ça, vous marchez en plein air, vous apprenez des choses sur la ville et la bière, et vous ne risquez pas de contamination microbienne. “Ce sera prêt à la fin du mois : c’est notre visite “Lille côté bière” qu’on a mis en audioguide. Ce sera gratuit, avec une donation possible à la fin de l’inscription.”

Voilà, y’a plus qu’à choisir. Pour les réservations et les renseignements, on vous invite à vous rendre sur le site de l’Echappée Bière.