Fête de la musique à Lille : l’édition 2020 sera indoor, et c’est tout

Dans Lille, Music in my ears, Night Night

Archives La Voix du Nord © Patrick James

Scroll par là

MàJ 18.06.20 – 12h // Ajout des dispositions prises par la mairie.

En terme de fréquentation, la Fête de la musique, on est d’accord pour dire que ce n’est pas non plus la Braderie de Lille. Mais l’affluence habituelle est suffisante pour décider les autorités à prendre des mesures (barrière) pour que le risque soit proche de zéro.

Oui parce qu’en fait, on a très envie de l’oublier en ce moment, mais le virus circule toujours en France. Les hôpitaux ne sont plus surchargés, mais c’est grâce à cette bonne vieille distanciation sociale, accompagnée de son pote télétravail et du cousin gel hydroalcoolique.

Si les Lillois recommencent à se serrer les coudes lors d’un concert en pleine rue, on peut vous assurer que le coronavirus va se faire une joie de se multiplier plus vite que son ombre. Donc pour la fête de la musique, il va nécessairement y avoir quelques ajustements.

Au niveau national, le ministre de la Culture Franck Riester a expliqué que la Fête de la musique devait avoir lieu, mais dans les bars et restos, pas en dehors. Et dans le respect des gestes barrière et de la distanciation sociale. Ça donne une ambiance où vous êtes assis à votre table, et un groupe joue de la musique. Voilà.

Le truc, c’est que dans l’espace public, les rassemblements de plus de dix personnes sont interdits. Comprenez que les groupes qui jouent sur un coin de trottoir, c’est même pas la peine d’y penser cette année. De son côté, l’UMIH (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie) a carrément balancé tout le dispositif (ou son absence plutôt) prévu pour la fête de la musique à Lille :

Pas de piétonnisation, des concerts dans les bars, et c’est tout. On se souvient juste que Martine Aubry, en conférence de presse il y a quelques semaines, avait évoqué la Fête de la musique et avait déclaré qu’elle aimerait bien un “retour aux fondements de cette fête“. Celui d’il y a 39 ans, quand Jack Lang était ministre de la Culture et que les DJ sets n’étaient pas le top de la hype. La ville a envoyé un communiqué dans lequel elle invite les musiciens à publier des vidéos avec le hashtag #LesMusiciensLilloisOntDuTalent qui seront diffusées tout dimanche sur le compte Insta de la ville. Elle annonce aussi que les déambulations musicales seront autorisées jusqu’à 23 heures, mais pas les installations de musiciens amateurs qui génèrent l’attroupement de plus de 10 personnes.

Si vous décidez de fuir Lille, ce soir là, sachez que Marquette-lez-Lille organise des DJ set itinérants dans les quartiers. A La Madeleine aussi, on trouvera de l’itinérant, avec la fanfare du Tire-laine, Rijsel Jungle et You Rascal Band.

Et sinon, l’ONL proposera une Fête de la musique sur sa chaîne YouTube avec deux concerts, l’un de l’orchestre Demos Mel, l’autre de l’ONL himself. Au programme : Bizet, Tchaïkovski ou encore Beethoven.

Et tous les bars ou presque ont prévu quelque chose.