La Piscine de Roubaix assouplit ses conditions d’entrée

Dans Culturons-nous, Lille
Scroll par là

Les conditions étaient drastiques depuis la réouverture le 9 juin : créneaux à réserver, pas plus de 300 personnes en même temps dans le musée, pas plus de deux heures de visite… Depuis le début de semaine, aller à la Piscine est un peu moins contraignant. 

Et heureusement, parce que ça vaut le coup d’y aller en ce moment : l’expo sur l’oeuvre de Marcel Gromaire est époustouflante. On reprend : depuis le 9 juin, il fallait prendre rendez-vous, prévoir de ne passer que deux heures dans le musée, porter bien sûr un masque, et suivre un sens de circulation. Il n’était pas possible de se promener librement, par exemple pour faire demi-tour pour retourner voir une œuvre, et les horaires étaient réduits. Bref, pour aller à la Piscine, il fallait être motivé.

Mais ça, c’était avant. Les conditions de visite se sont assouplies depuis le début de la semaine. Déjà, on est sur un retour aux horaires habituels : de 11 heures à 18 heures du mardi au jeudi, de 11 heures à 20 heures le vendredi et de 13 heures à 18 heures le weekend. Ensuite, il n’est plus obligatoire de réserver son créneau de visite, même si ça reste vivement conseillé (d’autant que la réservation fait office de coupe-file). Si vous voulez passer quatre heures dans le musée, lire toutes les notices explicatives, vous arrêter devant chaque œuvre pendant 15 minutes, vous avez désormais le droit. Et d’ailleurs, la jauge de 300 personnes a sauté.

En revanche, les sens de circulation sont maintenus, et vous n’avez donc pas le droit de retourner sur vos pas. Vous devrez aussi vous résoudre à faire votre visite avec un masque sur le nez.

Sinon, l’exposition sur Marcel Gromaire, “L’élégance de la Force”, sera visible jusqu’au 20 juin, et on vous fera dire que la partie permanente de la Piscine a bien grandi et que ça vaut le coup d’aller y faire un tour aussi.

On vous laisse aller sur le site du musée si ça vous chante.