Avril ouvre une nouvelle boutique de cosmétiques bio à la gare Lille-Europe

Dans C'est green, Dans la rue, Lille
Scroll par là

Huit ans après sa création à Roubaix, la marque de cosmétiques bio Avril a ouvert une seconde boutique à Lille en juin. Retour sur la success story d’une marque de beauté qui revendique sa différence : bio, sans marketing et au design minimaliste.

En général, le bio, c’est cher. Les cosmétiques aussi, principalement parce qu’il faut rentabiliser le marketing et le design des produits. En créant Avril, Alexis Dhellemmes, qui travaillait avant dans la grande distribution, a voulu rendre les produits de beauté bio plus accessibles en supprimant ces deux aspects de sa marque. L’aventure commence alors avec un site internet pour les particuliers.

En 2016, une première boutique physique est lancée “dans la région natale de la marque, à Lille“, explique Marion Delissen, responsable com’ d’Avril. Installé rue Esquermoise, le point de vente a dû rapidement déménager dans un local plus grand (toujours dans la même rue) pour faire face au succès.

Depuis, ça pousse comme des champignons : 24 boutiques en France, dont une seconde boutique lilloise ouverte à la gare Lille Europe depuis la fin du confinement. Avril est même présente en grande surface avec Avaé, des produits nettoyants pour visage dont seule l’étiquette est différente, puisqu’il s’agit des mêmes formules.

Bio avec un soupçon de local

Avec beaucoup d’articles clean – sans ingrédients controversés-, vegan et toujours bio, la marque a séduit beaucoup de clients.es soucieux.ses de consommer mieux. Comme on le disait plus haut, le prix est aussi un argument de poids : le mascara noir, l’un des premiers produits de la marque, coûte 7€ le tube. Mais ce n’est pas tout : certains produits sont fait dans le coin (à prononcer avec l’accent ch’ti).

Même si sur le site, vous ne pouvez pas voir dans quelle partie du pays ils ont été fabriqués, la boutique rue Esquermoise indique les produits “locaux” avec de petits écriteaux : “Pour ce qui est fabriqué dans les Haut-de France, vous allez avoir les baumes à lèvres, les crèmes solaires, des crayons pour les yeux et pour les lèvres…“, énumère Clothilde, responsable du magasin en question.

Le reste des cosmétiques est fabriqué (en grande majorité) en Italie. Ce n’est pas le cas des accessoires, comme les éponges konjacs, qui peuvent être made in China ou India, principalement pour des raisons de coût. D’autres sont assemblés en France, mais avec du tissu venu de l’étranger. Marion précise que ces produits sont fabriqués “dans le strict respect du cahier des charges français.

Vers le zéro-déchet ?

Doucement, Avril se mets au zéro-déchet. Leurs disques démaquillants lavables sont déjà des best-sellers ; mais une nouveauté est arrivée récemment dans les deux boutiques lilloises : les recharges à gels douche, sur certains parfums. C’est simple : une fois que vous avez fini votre bouteille de gel, vous pouvez venir la remplir avec savon de la même senteur que celle précédemment achetée. Ça vous coûtera 1€ de moins que d’acheter une nouvelle bouteille, donc environ 5€ les 500 ml.

Des produits vracs et solides sont aussi en cours d’étude. Une évolution de la marque très pas mal demandée par la clientèle.

 

Vous pouvez découvrir tous les produits de la marque sur leur site internet. Sinon, la nouvelle boutique de la gare Lille-Europe est ouverte dès 7h15 le matin, et jusqu’à 19 heures du lundi au samedi, et 19h30 le vendredi. L’autre boutique au 42, rue Esquermoise est ouverte de 10 heures à 19 heures en semaine et jusqu’à 19h30 le vendredi.