La billetterie pour les Journées du Patrimoine à Lille est ouverte

Dans Culturons-nous, Dans la rue, Lille
Scroll par là

Oui, elles sont toujours d’actualité les fameuses Journées Européennes du Patrimoins (JEP pour les intimes). A Lille, c’est l’occasion d’aller visiter gratos des lieux qui nous sont encore inconnus ou participer à des events pour rattraper un peu l’été. La billetterie vient d’ouvrir et mieux vaut ne pas traîner pour certaines visites. 

Car chaque année, les meilleurs plans des JPE lilloises partent comme des pains au chocolat petits pains. Alors elles n’ont beau avoir lieu que le week-end prochain (les 19 et 20 septembre), on vous encourage dès aujourd’hui à aller faire un tour sur la billetterie en ligne mise en place par la ville.

Il n’y a pas moins de 140 manifestations alors faites vous plaisir en sachant que c’est deux visites max par adulte pour deux lieux (pour que tout le monde en profite). Mais il n’y a pas forcément besoin de prendre sa place pour tout ce qui se passera en plein air. Il faut juste arriver au bon moment. Et pour ceux qui ont la flemme, on vous a fait une petite sélection comme d’hab’ :

  • L’Opéra de Lille

L’Opéra de Lille est un bâtiment juste somptueux. Si vous n’avez pas encore eu l’occasion d’y entrer, laissez vous tenter lors du dimanche des JEP. Vous pourrez vous balader dans ce somptueux édifice centenaire de l’architecte Louis-Marie Cordonnier mais pas que. De jeunes musiciens seront aussi présents pour vous faire du bien aux oreilles et vous donner un avant-goût de la nouvelle saison de spectacles de l’Opéra en mode mini-concerts.

  • Le Campanile de la Treille

Le quoi ? Si, vous le connaissez très bien ce campanile, qui s’appelle en réalité le Campanile Saint-Nicolas. C’est le bâtiment juste à côté de la Treille, construit en 1874 pour abriter des cloches volées puis le carillon de cloches que vous entendez encore aujourd’hui. A la base il ne devait être que temporaire, mais force est de constater qu’il a su se faire une place et rester debout.

Les visites se font le dimanche à 14h30, 15h30 et 16h30.
Pour plus d’infos : amisdelatreille@gmail.com

  • Open Barres en centre-ville

Un petit cours de danse classique ça vous dit ? La compagnie Insolit’a Danse vous propose de vous initier après vous avoir fait une petite démo. Ça se passe dans le centre-ville mais on ne vous dira pas où car c’est aussi le but de la chose : se balader dans le secteur, et, au coin d’une rue, tomber de manière inattendue sur des danseuses et danseurs.

Ce sera samedi et dimanche de 11 heures à 15 heures et chaque représentation est suivie d’un atelier de 40 min.

  • Chaud Bouillon à Fives Cail

Ce n’est pas parce que le spot éphémère et estival de Chaud Bouillon a fermé plus tôt que tout le concept de food court de Fives Cail tombe à l’eau. Mais alors pas du tout. Il faut juste se montrer un peu plus patient avec cette pandémie. Si vous voulez étancher votre soif d’informations sur le projet, passez par l’Avant-Goût, où Chaud Bouillon s’est installé en attendant. L’équipe sera là pour répondre à vos questions.

L’entrée est libre le week-end entre 11 heures et 15 heures. Pour plus d’infos :  chaudbouillon.fives@gmail.com

  • Apéro secret avec le Jardin et les Beaux-Arts

Qu’il est doux d’associer les mots “apéro”, “electro” et “musée”. C’est ce que propose le Jardin Electronique qui posera ses platines en fin d’aprem sur le parvis extérieur du musée, entre les deux bâtiments. Il y aura des transats et une buvette pour chiller comme il se doit en mode été indien.

Avec les mesures sanitaires en vigueur, il se peut qu’une jauge soit instaurée et donc un système de résa’. Mais ce sera à checker directement sur la page du Jardin au cours de la semaine prochaine.

Sinon niveau line-up ça donnera :

    • 16 heures – 17h30 : Deeper Impakt
    • 17h30 – 19 heures : Marquise + Si
    • 19 heures – 21 heures : Madben

Et le Palais des Beaux-Arts reste bien bien évidemment lui aussi ouvert tout le week-end des JPE, de 10 heures à 18 heures, sans interruption.

  • Le 118 et son passé ouvrier 

On vous emmène à Hellemmes. Un ancien café-dineur de la fin du XIXème siècle est devenu dès 1947 “Le 118” pour la communauté des Prêtres Ouvriers dominicains. Un film documentaire sera projeté en fin d’aprem, le samedi, au café Le Polder pour vous raconter cette belle histoire autour de la culture populaire du quartier.

Ce sont les Amis du 118 qui vous feront visiter le coin (infos : lesamisdu118@gmail.com) le samedi 19 septembre à 10 heures, 11 heures, midi, 14 heures, 15 heures et 16 heures par groupe de 5 max. Sinon, la projo’ au Polder, c’est à 17h30.

  • Biglemoi et le matrimoine 

Si, si, ce nom vous dit quelques chose puisqu’on vous en a parlé cet été. Biglemoi, c’est la nouvelle librairie-café de Fives et pour ses premières JPE, elle ouvre ses portes aux curieux avides d’en savoir plus sur le matrimoine. C’est comme le patrimoine sauf qu’il met en avant les femmes dans ce domaine, et ça ne fait pas de mal.

Le duo de la librairie-café a fait une petite sélection d’ouvrages pour l’occasion et vous pourrez aller découvrir ça le samedi 19, entre 10 heures et 19 heures. Et Biglemoi, ça se trouve .

  • Expo et DJ-Set à la MFM

La Maison Folie Moulins accueille une chouette expo ludique consacrée à l’architecture et à l’espace urbain. Dit comme ça, ça ne fait pas très poétique, mais ça l’est grâce au collectif lillois Graphites qui en est à l’origine.

Exposition ICI • collectif Graphites

L'exposition …ICI… démarre aujourd'hui 🤸‍♀Elle propose trois parcours autour de l'architecture, qui nous plongent dans l'univers poétique et ludique du Collectif GRAPHITES.Une expo accessible à tous les âges et faite pour regarder, manipuler et expérimenter !🐞 Rendez-vous du 2 au 20 septembremer > ven de 16h à 19hsam > dim de 14h à 19hEntrée gratuiteExposition ICI • Collectif Graphites dans le cadre de Design is capital (Lille, capitale mondiale du design 2020).- Les images ont été tournées avant l'obligation de porter un masque dans les espaces clos –

Publiée par Maison Folie Moulins, Lille sur Mercredi 2 septembre 2020

Vous pourrez bien entendu vous faire l’expo pendant le week-end mais, surtout, vous pourrez terminer votre journée de dimanche là-bas au doux son d’un DJ set Afrojaws à partir de 18 heures.

Attention, pour le coup, il faut bien réserver sa place en ligne. Donc voilà le lien vers la billetterie (c’est page 11 pour la MFM). Il reste une trentaine de places à l’heure où on publie l’article.

  • Un escape game dans la ville 

Allez on fini cette petite sélection avec John Doe qui s’est associé à l’app’ Graaly pour créer un escape game dans la ville spécialement pour ces JEP.

En équipe, vous parcourez la ville à l’aide de l’app’ sur votre smartphone pour aller désactiver des antennes relais tout en découvrant des lieux insolites et des anecdotes sur le patrimoine local. À chaque étape, il vous faudra résoudre une énigme pour continuer votre route.  Pas de chrono mais une bonne alternative à la balade du dimanche lambda dans le centre.

Pour plus d’infos, c’est par là.

Voilà, pour le reste, vous pouvez aussi aller visiter les autres musées et tout un tas d’institutions lilloises pour pas un kopek, vu que tout est gratuit. On vous conseille cependant de bien réserver votre place sur le site jep.lille.fr si l’event le demande. Et pour les consignes de sécurité sanitaire, c’est à voir sur le site de la mairie. Bon amusement.