Grand Scène, le food court du 31, rue de Béthune, ouvrira en avril

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Mais si, vous voyez très bien où c’est : le 31 rue de Béthune, c’est cet immense centre commercial dans lequel vivaient fut un temps les Galeries Lafayette, Darty ou encore Desigual, et qui est en train de se faire refaire la face en profondeur. Dans les grandes nouveautés, on peut compter sur l’installation d’un grand food-court. 

Et figurez-vous qu’un peu par hasard (la vie fait parfois bien les choses), on a croisé dernièrement Marianne Barbier, la DG de ce futur temple de la belle bouffe. Et Marianne Barbier était d’accodak pour discuter un peu du gros bébé qu’elle porte, avec son associé Geoffroy Marticou et qu’ils ont décidé d’appeler Grand Scène.

Tout simplement parce que ce food-court de 1 600m2 sur deux niveaux reprendra le thème du spectacle. “On a imaginé un décor avec des gradins, sur lesquels les gens pourront manger, détaille Marianne. Des projecteurs seront braqués sur les cuisiniers, qui seront le centre du spectacle.

Street-food locavore et maison

Parce que c’est bien l’objectif de Marianne et Geoffroy : mettre en avant le savoir faire local, la belle bouffe 100% maison, l’innovation culinaire et les folies gustatives. Parmi les dix enseignes qui composeront le food-court, vous ne trouverez pas une seule grande marque, pas une seule franchise.

Ce n’est pas du tout notre esprit. On est allés chercher des chefs indépendants d’ici et d’ailleurs.” Des jeunes talents prêts à faire leur première scène, des beaux noms de la street-food nordiste prêts à remettre le couvert… Mais Marianne se garde le droit de faire durer encore un peu le suspense, même si elle tease du falafel de compèt, des fat burgers, du ceviche, des mezze syriens, des souvlakis ou encore des ramens.

Et puis tant qu’à faire un décor autour de la scène, autant organiser des soirées et événements tout au long de l’année. “On veut vraiment une très forte programmation événementielle“, confirme Marianne. Conférences, concerts, spectacles, ateliers… Tout est possible. Le lieu pourra accueillir jusqu’à 800 personnes.

Vous l’aurez remarqué, le chantier avance bien. Marianne et Geoffroy espèrent pouvoir ouvrir ce nouveau food-court au printemps, en avril pour être plus précis. Il n’y a plus qu’à.

Figurez-vous que Grand Scène a un site internet, une page Facebook et un Insta