Le Festival CinéComédies débarque bien fin septembre pour faire marrer Lille

Dans Chill, Lille
Scroll par là

Rire un bon coup, en ce moment, ce n’est pas rien. La troisième édition du festival cinématographique consacré à la comédie tombe donc pile poil  pour faire travailler les zygomatiques dès le 30 septembre. La plupart des events sont gratuits et la billetterie vient d’ouvrir. 

Allez, tout n’est pas perdu et il y a encore des choses à faire en septembre à Lille. La preuve, CinéComédies est toujours prévu et a même ouvert sa billetterie. “On incite d’ailleurs les Lillois a vite réserver leurs places, indique Jérémie Imbert, le programmateur. Plus on sait à l’avance combien de personnes veulent venir, mieux on saura gérer l’organisation pour les jauges, qu’elles se réduisent ou pas d’ici trois semaines.

Oui, parce que l’équipe du festival sait bien que l’épidémie ne sera pas terminée d’ici la fin septembre et qu’il y aura des mesures sanitaires toujours en cours. S’il n’y aura pas de pays invité comme l’année dernière (ça devait être le Québec, mais bon, on attendra 2021 pour les voir cousins transatlantiques) les avant-premières, les masterclass, l’expo Bourvil et le ciné en plein air à Saint-So sont maintenus. On vous fait tout de suite un petit teaser de tout ça.

Les Blues Brothers à Saint-So

Pour ses 40 piges, ce film mythique s’offre carrément une soirée complète à Saint-So, le 1er octobre. Il y aura des animations musicales, des jeux, des blind tests, du karaoké et des mini concerts sur une scène montée exprès pour l’occas’.

Mais la star de la soirée, ce sera le grand écran monté pour la désormais traditionnelle projection en plein air sur le parvis de la gare (l’année dernière, c’était Dikkenek remember comme c’était bien).

Bref, cette année, c’est au tour des Blues Brothers et l’orga ne l’a pas choisi que pour son anniv’ : la rétrospective de cette édition est consacrée aux comédies américaines des années 80.

Rétro eighties

Du coup, pendant le festival, vous allez pouvoir vous refaire tout un tas de vieux films sur grand écran au Majestic ou à l’UGC pour pas un kopek (oui, c’est gratuit). Il faudra quand même réserver sa place et on vous conseille de le faire tout de suite car “on fait jauge pleine d’ordinaire, alors avec le contexte sanitaire, ça risque d’afficher complet encore plus vite“, précise le programmateur.

Pour ce qui est des films, on part sur :

  • Tootsie (Sydney Pollack, 1982 – VOSTFR)
  • Y-a-t-il un pilote dans l’avion ? (ZAZ, 1980 – VOSTFR)
  •  S.O.S Fantômes (Ivan Reitman, 1984 – VOSTFR)
  • Arizona Junior (Joel Coen, 1987 – VOSTFR)
  • Un fauteuil pour deux (John Landis, 1983 – VOSTFR)
  • Spinal Tap (Rob Reiner, 1984 – VOSTFR)
  • La Folle journée de Ferris Bueller (John Hugues, 1986 – VOSTFR)
  • Le Flic de Beverly Hills (Martin Brest, 1984 – VOSTFR)

Ça c’est pour la partie américaine. Mais il y a d’autres comédies à aller mater, des françaises pour le coup, puisque le festival n’oublie pas ses racines. Pour le centenaire de la naissance du réalisateur Robert Lamoureux, vous allez pouvoir vous refaire de grands classiques comme les deux films de la 7e compagnie ou encore ceux de Bourvil qui a son expo en même temps au Palais Rihour.

View this post on Instagram

[Au programme] 😊 450 pièces, dont deux d’exception : une reconstitution de son bureau de travail et la coupe Volpi, prix d’interprétation qu’il a reçu au festival de Venise 1956. 🎞 Vous l’aurez deviné, on parle de Bourvil et de l’exposition qui se déroulera à partir du 12 septembre au palais Rihour. Mais ce n’est pas tout ! 👉 Pour rendre hommage à l’acteur et humoriste français, un invité de marque sera présent au festival : Dominique Raimbourg, son fils. 👏 — Les projections au programme de l'hommage à Bourvil : – La Traversée de Paris (Claude Autant-Lara, 1956) – Le Corniaud (Gérard Oury, 1965) 👉 Informations sur festival-cinecomedies.com #FestivalCineComedies #CineComedies #FCC2020 #Lille #Hautsdefrance #metropoleeuropeennedelille #hellolille #lillemaville #exposition #cinema #bourvil #palaisrihour #instacine #instaexpo

A post shared by CineComedies (@cinecomedies) on

Masterclass et avant-premières

La grande Agnès Jaoui est la guest star de cette 3e édition. Une projection de son film “Le Goût des autres” est donc programmée le 3 octobre… en sa présence puisqu’elle animera ensuite une masterclass.

[Masterclass] 😊 Elle a débuté dans le cinéma en 1983, elle est la femme la plus récompensée aux César avec 6 statuettes…

Publiée par CineComedies sur Vendredi 11 septembre 2020

Une autre masterclass est prévue d’ailleurs, animée par Jean-Paul Rappeneau, la veille, le 2 octobre.

Sinon, pour ce qui est de la nouveauté (car oui il y en a), vous aurez droit à quelques avant-premières, payantes pour le coup, en présence à chaque fois de l’équipe du film. A savoir :

  • 30/09 : C’est la vie de Julien Rambaldi
  • 04/10 : L’Origine du monde de Laurent Lafitte

Un ciné-karaoké Grease

Se faire une rediff’ au ciné d’une comédie musicale culte, c’est toujours bien sympa. Mais aussi un brin frustrant quand il faut rester assis.e et muet.te quand une chanson démarre. Et bien le ciné-karaoké va vous défrustrer (on va dire que ce verbe existe) tout ça.

C’est l’Ecran Pop qui se chargera de vous faire chanter sur “You’re The One That I Want” au casino Barrière. Ce sera le 2 octobre et le concept est bien de mater le film sur grand écran tout en dansant et chantant dès qu’une note de musique se fait entendre.

Ce sera totalement interactif et les spectateurs repartiront avec une foule de goodies“, tease Jérémie Imbert. C’est l’un des seuls events payants (22€) de la programmation mais il promet de faire salle comble.

On vous quitte en vous rappelant les dates du festival (du 30 septembre au 4 octobre) et en vous filant des liens utiles : le site internet, la page Facebook et le compte Insta’ du festival.