De nouvelles box à vélos vont être installées à Lille

Dans Lille, Mon P'tit Vélo
Scroll par là

L’engouement est tellement fort et la demande tellement importante que la ville a décidé de continuer l’installation de ces box à vélos rouges et grosses qui fleurissent un peu partout à Lille depuis un an. Quarante-deux sont ont déjà trouvé leur spot, douze seront installées d’ici la fin de l’année et et cinquante autres sont prévues au budget 2021. 

Comme quoi le budget participatif peut faire des émules. Car c’est bien de là qu’est né ce projet d’installer des box à vélos en 2019. Des citoyens avaient proposé cette idée, las de devoir entreposer leur deux-roues dans le couloir de leur maison ou de leur résidence. Ou pire : dans la rue où on sait très bien qu’il ne fera pas long feu (malheureusement). Le projet avait été retenu pour la première édition du budget participatif de la ville et 24 box à vélos ont pu être achetées grâce à la dotation.

Mais 24, ce n’est clairement pas assez apparemment. Avant même l’installation des toutes premières, il y a un an, toutes les places avaient été réservées. La mairie a donc très vite pris l’initiative de continuer à en implanter, hors budget participatif. On en compte aujourd’hui 42, bientôt 56 mais ça n’a pas l’air de faire raccourcir la liste d’attente sur le site… puisqu’on en serait encore à 500 demandes. Rien que ça.

Un box en plus, une place de stationnement en moins

Avec le boom du vélo à Lille après le déconfinement (+27% quand même), le besoin de garer son vélo de manière pratique et sûre s’est encore plus fait sentir. D’où l’inscription au budget 2021 d’une cinquantaine de ces mêmes box à vélos. On ne sait pas encore où elles seront posées car leur achat et leur installation n’est pas une mince à faire selon l’adjoint au mobilités, Jacques Richir. “Déjà, il faut savoir qu’une box sécurisée comme celles que nous installons, c’est au minimum 15 000€ l’unité. Ça demande un budget conséquent. Ensuite il faut trouver les emplacements et ça demande réflexion à chaque fois.

Car c’est sur une place de stationnement que s’installe à chaque fois une box. Une place qu’elle condamne donc et qu’il faut donc bien choisir pour ne pas (trop) s’attirer les foudres des riverains qui possèdent un quatre-roues. “On réfléchit à ça et on fait attention aussi au secteur où il y a le plus demandes.” C’est d’ailleurs pour ça que vous pouvez toujours faire votre demande en ligne, même si la liste d’attente, vous l’avez compris est déjà bien longue.

Pour rappel, chaque box est dotée d’un verrou électronique que le cycliste pourra débloquer avec son smartphone ou un badge une fois son abonnement mensuel payé en mairie. Le coût de l’abonnement a été fixé à 50€ par an.

On revient vers vous dès qu’on sait où vont s’implanter les nouvelles box.