Karbon, l’appli lilloise qui vous donne l’empreinte carbone des produits que vous achetez

Dans C'est green
Scroll par là

Il y avait Yuka pour le score nutritif. Dites bonjour à Karbon, pour le score environnemental de vos produits alimentaires. L’application, développée à Euratechnologie par deux Lillois, Baptiste et Lambert, propose de vous donner l’empreinte carbone des produits que vous scannez quand vous faites vos courses. Histoire de vous informer sur l’impact écologique de ce que vous consommez. 

L’écogeste de base si on veut vraiment réduire son impact personnel, c’est de changer ses habitudes alimentaires“, assure Lambert Allaerd. Le Lillois, après avoir participé activement à la convention pour le climat (on vous en parlait par là), a décidé de quitter son job et de rejoindre Baptiste dans le développement de Karbon. L’appli est d’une grande simplicité : vous scannez le code barre d’un produit, et l’appli vous donne son score en matière d’impact environnemental.

La note va de 0 à 100 et est basée sur l’empreinte carbone, la recyclabilité, l’écolabel, l’impact sur les océans et celui sur la déforestation“, détaille Lambert. Parce que dans un produit alimentaire de grande consommation, entre l’emballage, le transport et la manière dont le produit est cultivé ou exploité a un impact plus ou moins fort sur la bonne santé de la planète.

L’Ademe a publié une nouvelle base de données sur l’impact environnemental qui nous permet de référencer un million de produits.” Ingrédients, transport, emballage et transformation sont pris en compte pour établir le score final. “Ca permet aussi de supprimer quelques idées reçues, aussi, sur des produits qu’on pourrait penser très polluants et qui ne le sont finalement pas tant que ça.

Biscuit au chocolat

Baptiste et Lambert ont lancé dernièrement une campagne de crowdfunding pour affiner encore leur calculateur. “Le score est établi selon les catégories, aujourd’hui. Mais un biscuit avec 30 % de chocolat n’a pas le même impact qu’un biscuit avec 50 % de chocolat, par exemple.” Avec une cagnotte à 10 000 euros, ils seront en mesure de différencier les parties transformation et transport au sein d’une même catégorie. Pour 20 000 euros, ils pourront pousser l’analyse jusqu’aux ingrédients de chaque produit spécifique. Et ils sont bien partis : à l’heure où on tapote ce texte, plus de 5 000 ont déjà été récoltés par les Lillois.

S’ils parviennent à bâtir une solide communauté, ils pourront, d’ici le mois de décembre, proposer un service supplémentaire, Karbon +. “C’est un programme qu’on est en train de créer qui aide à réduire l’impact de ce qu’on mange tous les jours. L’idée, ce sera d’analyser ce que l’utilisateur consomme tous les jours, et de le coacher pour l’aider à réduire son impact.” Parce que pour chaque produit mal noté, l’application propose des alternatives plus respectueuses de l’environnement. “Ce sera un genre de coach de la transition alimentaire.

Bientôt, il sera également possible, sans code barre, de vérifier l’impact des fruits et légumes. Mais vous pouvez déjà, rien qu’en regardant leur provenance, vous faire une bonne idée de leur poids écologique. Si vos avocats ont été importés du Pérou, vos mangues de Côte d’ivoire, vous pouvez déjà vous dire ce n’est pas la joie.

Pour télécharger Karbon, c’est par là pour les Android, et par ici pour les iOS. Et si vous voulez participer à la campagne de crowdfunding, on vous la met juste là.