On a testé le Café Lovster, le premier bar à homard de Lille

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Et c’était pas mal. Voilà, vous savez tout. 

Nan, on déconne. On a aussi pris des photos de nos plats. Et on va vous mettre un peu de contexte dans cet article. Il y a quelques semaines, le Café Lovster, après avoir fait patienter de long mois tous les accros du genre, a enfin ouvert ses portes dans l’ancienne Poste de la CCI. Sans réservation possible, on a sagement attendu que la foule se disperse pour aller tester les lobster rolls et autres joyeusetés de la mer. 

La déco très banque XIXe siècle est chouette, les tables sont hautes et design, les peintures au mur, découvertes sous du placo-plâtre après que la Poste ait quitté les lieu, dates du début du XXe et représentent Gambrinus, sa chope et la joie de déguster de la bière. Et dans le menu, vous avez le choix entre du poisson, du crabe, des crevettes, du végé et du homard, of course (il y a aussi un burger avec de la viande, mais c’est vraiment pour ceux qu’on aurait traîné là de force). La grande spécialité de la maison, c’est les rolls, ces pains briochés coupés en deux et fourrés de homard, de crabe ou de crevettes.

Comptez 18 euros pour celui au homard, 15 pour ceux au crabe, 14 pour les crevettes. Et c’est bon, on ne va pas vous le cacher. Le café propose aussi des salades avec du homard dedans et beaucoup de salade verte et un peu d’avocat, plusieurs solutions végétariennes, et un fish&chips vraiment très généreux, avec deux filets de poisson.

Les frites sont fraîches, le coleslaw maison est bon, et les bières locales. Globalement, on était sur une bonne régalade, avec des desserts (rolls perdu avec ou sans nut’ et sundae beurre salé noix de pécan) qui mettent de bonne humeur pour le reste de la journée. Voilà, c’était sympa, quoi.

On vous conseille d’y aller tôt parce que le lieu ne prend pas de résa. Et le Café Lovster a juste un compte Insta, si vous les cherchez sur les réseaux.