À Bois-Blancs, la gare d’eau va se refaire une beauté

Dans Chill, Dans la rue, Lille
Scroll par là

Dans la série “grands projets”, la gare d’eau est prometteuse, sur le papier. La MEL vient de valider le lancement d’un appel d’offre pour refaire entièrement ce lieu de Bois-Blancs et le transformer en petit port de plaisance où il fera bon chiller.

On dit souvent de Lille qu’elle est très minérale, et que les espaces vert manquent. Et puis il y a un truc qu’on oublie régulièrement, c’est que la ville est aussi fluviale, traversée par la Deûle, que ce fleuve a des canaux un peu partout, et que des bateaux s’y aventurent même régulièrement. Quant à ses abords, ils ne sont pas tous aménagés de manière y rendre la promenade agréable de bout en bout.

Ça devrait changer, au moins du côté d’EuraTechnologies, puisque le conseil communautaire de la Métropole européenne de Lille a voté en faveur d’une requalification de cet endroit au fort potentiel de chill. En gros, la MEL a lancé un appel d’offre pour un chantier de 5,5 millions d’euros pour réinventer complètement l’endroit. Au programme : vingt cinq anneaux pour des bateaux de plaisance, des anneaux réservés aux bateaux déjà présents à la gare d’eau, et la possibilité d’installer un bateau pouvant accueillir du public (genre une péniche qui fait resto, ou bar, ou boite, ou tiers lieu…).

Pas pour tout de suite non plus

L’objectif de cette requalification est de faire de la gare d’eau une véritable “halte nautique” attrayante pour les habitants du quartier, les Lillois.es en général, et les touristes de passage dans la région. Ambitieux, donc. D’ici le début des travaux, les bateaux présents à la gare d’eau – principalement des péniches – vont déménager dans le bras de Canteleu.

On vous dira quoi quand on en saura plus sur le début des travaux. L’appel d’offres lancé, il faut désormais un peu de temps à la MEL pour trouver le candidat qui présente le meilleur projet pour les travaux d’aménagement de l’espace. Et encore un peu plus de temps pour que les travaux ne démarrent. On a deux minutes avant de se voir là-bas.