[Reconfinement] Pour quelles raisons peut-on se rendre en Belgique ?

Dans Dans la rue, Voyage Voyage

© Raimond Spekking (via Wikimedia Commons)

Scroll par là

Depuis l’annonce du confinement, la frontière entre nous et nos amis belges est toujours open. Sauf que vous aurez besoin d’un alibi de taille si vous devez vous y rendre, sans oublier d’être muni d’une attestation française pour vos déplacements et d’un justificatif de domicile, préviennent nos collègues de La Voix du Nord.

Les deux pays sont confinés, mais en Belgique, le virus circule davantage et les restrictions sont plus dures que chez nous. Of course, si vous bossez – et que le télétravail est impossible – ou devez rendre visite à un proche vulnérable, les allers-retours sont autorisés.

Mais par exemple, chez nos voisins, les écoles sont toutes fermées jusqu’au 15 novembre et un couvre-feu est de rigueur à Bruxelles et en Wallonie, de 22 heures à 6 heures, ainsi qu’en Flandre, de minuit à 5 heures. Autre grosse différence: les librairies sont considérées comme des commerces essentiels et sont toujours ouvertes, contrairement à la France. Idem pour les fleuristes.

Peut-on acheter des clopes ?

A priori, au plat pays, les bureaux de tabac ne semblent pas faire partie des commerces dits “essentiels”. Mais si vous avez l’habitude d’acheter vos paquets de clopes là-bas, et que vous habitez non loin de la frontière, vous pouvez opter pour le click and collect, rapportent toujours La Voix du Nord.

Sinon, vous pouvez en acheter dans les fameux nightshops, pas mal présents à la frontière justement. Comme la plupart font également de la petite alimentation, ils restent ouverts. Certains ont également mis en place des système de drive. Faites quand même gaffe au couvre-feu belge.

Peut-on faire ses courses ?

Y faire vos courses alimentaires pour la semaine, en grande surface ou chez les petits commerçants belges, est fortement déconseillé. Mais légal tant que votre attestation ne vous quitte pas. Le but du confinement reste quand même de réduire les déplacements un max pour limiter la circulation du virus.

Peut-on rejoindre sa moitié ?

On va faire simple. Que ce soit de chez nous vers la Belgique ou l’inverse, c’est nope. Désolé, mais vous devrez vous contenter des appels en visio si votre conjoint.e habite de l’autre côté de la frontière.