À partir de lundi, il y aura 1/3 de TER en moins en circulation dans les Hauts-de-France

Dans Lille, Transport
Scroll par là

La SNCF s’adapte au reconfinement. À partir du 9 novembre, il y aura moins de TER dans la région. Des modalités de remboursement plus light pour les billets les abonnements sont aussi annoncées.

Qui dit confinement, dit moins de circulation, donc moins de trains. En gros, au lieu de 1300 TER par jours, 883 seront maintenus, soit 70% de l’offre habituelle. On vous conseille d’aller checker la veille, à partir de 17 heures, les horaires du lendemain sur l’appli ou le site TER Hauts-de-France (rubrique “rechercher un itinéraire”) pour être certain que votre train roule.

Selon La Voix du Nord, “les circulations seront assurées à 90  % sur l’axe Lille-Valenciennes, Lille-Béthune ou Lille-Dunkerque et 80  % sur Lille-Arras“. Elle parle aussi de trains plus “longs” pour compense rles trains supprimés et qu’ils seront mis en priorité sur les heures de pointe.

Quid des échanges ?

Good news, si vous devez échanger ou vous faire rembourser vos billets, c’est possible jusqu’à la veille du départ. Pareil pour les abonnements Hebdo Mon Abo et Mon Abo Étudiant Non Boursier dans les deux semaines suivent son date de début de validité.

Et si vous êtes à 100 % en télétravail ou en chômage partiel et que vous avez souscrit à un abonnement mensuel TER par prélèvement automatique, la SNCF parle désormais d’un remboursement pour le mois de novembre. D’après un communiqué, vous pourrez faire les démarches très bientôt en ligne, en étant muni d’un justificatif de votre employeur. Pour décembre, si vous savez déjà que vous resterez en télétravail, vous pouvez suspendre votre abonnement, mais il faut le faire avant le 15 novembre sur votre espace client.

Pour choper plus d’infos spécifiques selon votre abonnement, go par ici.

Voyages gratos pour les soignants

En revanche, depuis ce jeudi, l’ensemble du personnel soignant a le droit d’emprunter les TER et les cars interurbains sans payer un rond. Et ce, “pendant toute la durée de la crise sanitaire“, informe la Région qui va prendre en charge ces frais. En plus des professionnels de santé libéraux, vous êtes concerné si vous bossez dans :

  • les établissements de santé, sociaux, médico-sociaux et pour personnes handicapées
  • les services d’aide à domicile et infirmiers
  • les nouveaux centres d’hébergements pour sans-abris malades du coronavirus et les établissements d’accueil de jeunes enfants maintenus ouverts
  • les crèches chargées d’accueillir en urgence les enfants des soignants

Vous n’avez aucune démarche à faire, il suffit simplement de montrer un justificatif de fonction. Et si vous aviez un abonnement de prévu pour novembre, vous pouvez obtenir son remboursement en gare sur présentation d’un justificatif professionnel.