Des produits locaux et sourcés dans des caisses réutilisables : Omie réinvente la livraison de courses à domicile

Dans C'est green, Food Porn, Lille

@Omnie

Scroll par là

Se faire livrer ses courses, ça peut passer pour le summum polluant de la flemme. Mais quand les choses sont bien faites, le cercle de la livraison à domicile devient vertueux. En janvier, Omie et ses produits locaux et sourcés débarqueront à Lille.

Quand on pense à la livraison de courses à domicile, on pense à des gros cartons qui prennent de la place dans lesquels sont rangés des produits protégés par du papier bulle ou des noix de polystyrène. Pas écolo, pas pratique, pas glop, quoi. “L’idée de départ est vraiment de se détacher de l’envoi par colissimo et de mettre en place un vrai service de proximité“, assure Cyrielle, chargée de la communication chez Omie.

La boite a été créée par Christian, un ancien de Vestiaire Collective, et Coline, qui a passé dix ans dans la grande distribution, juste assez pour être convaincue que la solution était ailleurs. Et le concept d’Omie, c’est bien de faire les choses différemment. Nous ne sommes pas une market place, assure Cyrielle. On conçoit nos produits de A à Z, en collaboration avec des producteurs qu’on a sélectionnés.” Omie propose des produits d’épicerie salée et sucrée. “On a une centaine de produits, pour le moment. Mais la gamme va vite s’étoffer.

D’autant que chez Omie, il n’y a pas pléthore de propositions pour un seul produit : “On a une sauce tomate, pas quinze.” Mais la recette élaborée est la plus équilibrée et la plus juste pour le producteur. “Du coup, on met pas mal de temps à concevoir chaque produit, raconte Cyrielle. Mais au final, le consommateur ne perd pas de temps avec du surchoix.

Camionnette électrique

Passons à la livraison. Ce que ne voulait pas faire l’équipe d’Omie, c’était de s’inspirer de ce qu’il se fait chez les géants, commençant à tout hasard par Ama et terminant par zon. “L’idée, c’est que les livreurs soient toujours placés sur les mêmes créneau de livraison. Comme ça, si on choisit toujours la même heure pour se faire livrer, on aura toujours le même livreur.” Qui arrivera en camionnette électrique. Et qui vous livrera votre commande dans une caisse qu’il ne vous laissera pas, histoire de ne pas vous encombrer. “On a très envie de développer la consigne, ajoute Cyrielle. Mais il faut qu’on trouve la bonne formule.

@Omnie

Pour le moment, Omie est en phase de pré-lancement. On peut déjà s’inscrire sur le site, suivre son actu sur les réseaux sociaux, et participer à la cagnotte Ulule qui vient d’être lancée. “Elle servira à financer les premières productions” qui auront lieu en janvier, sur Lille et Paris.

D’ici là, vous pouvez donc visiter le site d’Omie, sa page Facebook ou son Instagram. Et aller pré-commander votre panier sur la cagnotte Ulule.