Trois jeunes artistes de Fives organisent leur propre expo en ligne

Dans Culturons-nous, Lille

© Collectif A3

Scroll par là

Une visite culturelle gratos, sans bouger de votre canap’, et admirer les œuvres d’artistes tout juste diplômées de l’École Supérieure de Tourcoing, ça vous dit ? Une expo en ligne, c’est en fait ce que vous propose le collectif l’A3, dont le QG est niché à Fives, du 10 au 17 décembre. Si vous habitez dans le coin, vous pouvez en profiter pour aller jeter un coup d’œil à leur Vitrine qui se trouve précisément au 50, rue Denis-du-Péage.

C’est l’histoire d’Alexiane, Marie et Mathilde, les trois co-fondatrices de l’A3, un collectif artistique qui a vu le jour cet été. Elles ont 23 et 24 piges, vivent et bossent sous le même toit, dans une maison de 1930. C’est là-bas que ces trois artistes laissent exprimer leurs univers respectifs. “On profite de notre maison à Fives pour travailler ensemble. On y a aménagé des espaces de travail et de vie. C’est un lieu hybride où l’on organisera aussi bientôt des événements“, tease Mathilde, la doyenne du groupe, originaire du sud de la France. Toutes les trois se sont rencontrées pendant leurs études à l’École Supérieure d’Art de Tourcoing, en double cursus avec l’Université de Lille pour les cours d’arts plastiques.

Fraîchement diplômées, elles comptent bien peser dans le game et imposer leurs styles. Et ça commence par la création de leur asso, l’A3. “Ça nous permet d’être plus légitimes pour faire par exemple des demandes de projets à la mairie, ou obtenir des subventions“, glissent les filles. Une fois le coronavirus passé, les trois lilloises aimeraient bien proposer des ateliers, d’écriture ou de poésie, ouverts à tous.tes. Objectif : s’investir dans la vie de quartier.

Une première expo digitale

Si ça vous branche de découvrir leur taf, elles vous ouvrent les portes de leur atelier-maison à partir de ce jeudi, pour une expo virtuelle, Covid oblige. Son petit nom : Aperçu. Pour la voir, rien de plus simple, vous devez juste vous connecter sur leurs pages Facebook et Insta : “On a aussi un site et un event Facebook qui sera alimenté sur plusieurs heures. On prévoit un temps de questions – réponses pour pouvoir échanger avec les gens“.

Alexiane a par exemple bossé sur une série de photos aux formes abstraites. Elles seront imprimées et projetées. Et le jour où les lieux culturels seront enfin ouverts, vous aurez le droit de manipuler les clichés en question. Sinon, en plus de vos mirettes, vos tympans seront également sollicités. Mathilde a entre autres prévu de vous faire écouter un enregistrement sonore qui mixe des slogans militants récoltés depuis un an. Quant à Marie, elle va vous faire découvrir une série de dessins sur papier millimétré. Elle a colorié chaque carré par des couleurs différentes, de manière à faire apparaître un texte pixélisé. Bref, ce tout premier rendez-vous est une manière de vous présenter leur collectif. Donc on ne vous en dit pas plus, histoire de garder une part de mystère. “Par la suite, on aimerait inviter d’autres artistes et des gens dont on aime le travail“, concluent les Lilloises.

On vous file la prog’ complète :

  • Jeudi 10 décembre : expo en ligne dès 18 heures et questions – réponses à 19 heures
  • Samedi 12 décembre : aperçu de l’Aperçu, restitution à la Vitrine, photos et documentaires de l’expo à 16 heures
  • Jeudi 17 décembre : découverte de l’édition collective Balade Banale

Ça commence donc ce jeudi, jusqu’au 17 décembre. On pose ici tout ce qu’il vous faut pour mater l’expo : l’event Facebook et la page Facebook, sans oublier le compte Insta et le site web de l’A3.