Une épicerie indienne va ouvrir très bientôt à Wazemmes

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Vous allez désormais pouvoir vous remplir le ventre de samossa, ladoo ou siroter un petit chaï rue Gambetta. Rangoli, une épicerie indienne, est en plein chantier en ce moment et devrait vous proposer tous ses bons produits d’ici mi-janvier. Derrière le comptoir, un couple de Lillois : Marine et Anil. Elle est passionnée par la culture indienne et lui est originaire du Kerala, une région au sud de l’Inde.

En fait, il y aura tous les ingrédients pour pouvoir faire un curry“, commence Marine, la proprio des lieux. Elle tiendra la boutique avec son mari Anil, qui a déjà pas mal d’expérience dans le domaine de la restauration. Pour elle en revanche, ce sera carrément une reconversion puisque jusqu’à maintenant, elle bossait en tant qu’assistante en ressources humaines. Le couple de trentenaires tenait à ouvrir son propre établissement de spécialités indiennes. “C’est une culture qui a du succès à Lille. Il y a beaucoup de restos, de plus en plus de personnes qui font du yoga… Sans oublier la communauté indienne bien présente, notamment des étudiants originaires de là-bas“, poursuit Marine.

Marine et Anil, les deux gérants. © Rangoli

Plus de 200 références

Chez Rangoli, vous trouverez plein de légumes, des pommes-de-terre, des épices en vrac ou en sachet. Au fond du magasin, il y aura également un petit coin réservé aux cosmétiques. Genre des shampoings solides, des crèmes pour le visage, des huiles de massage ou des remèdes pour vos maux de tête. Du coup, Rangoli sera une sorte d’épicerie améliorée, avec en prime une partie salon de thé bien cosy avec des canapés. Tous ces produits seront en provenance direct d’Inde. Et vous aurez de quoi faire, parce que la boutique comptera entre 200 et 250 références.

Un coin pâtisseries

Allez, on va vous mettre l’eau à la bouche en vous parlant des différentes gourmandises qui seront derrière la vitrine. L’une des spécialités, ce sera le ladoo, une petite douceur en forme de boule, à base de farine de pois chiche et garnie de raisins secs ou de noix de cajou. “On aura aussi des jalebis, des pâtisseries oranges qui sont frites, et des barfis. Ce sont des gâteaux à la pistache ou à la noix de coco“, précise la Lilloise. Tout ça sera importé de pâtisseries nichées dans le quartier indien de Paris et les prix iront de 50 centimes à 2 euros.

La maison vous recommande chaudement de manger le tout avec un chaï : “Du thé avec du lait et un mélange d’épices. On y trouve notamment de la cardamone, une épice indienne en forme d’étoile“, glisse la Lilloise. Et sinon, “Rangoli”, vous savez ce que ça veut dire ? En gros, c’est un mot hindi qui désigne des dessins faits au sol lors de festoches. Ils sont faits à la craie ou à la poudre de riz coloré et représentent souvent des fleurs. Maintenant que vous savez tout, vous n’avez plus qu’à patienter sagement en attendant l’ouverture, prévue pour dans deux ou trois semaines.

Rangoli a élu domicile au 297, rue Gambetta, à deux pas des Halles de Wazemmes. Pour vous tenir informé de l’avancement du projet, voilà la page Facebook et le compte Insta.