L’Idiot est en train de se transformer en Brigand, le nouveau bistrot du centre de Lille

Dans Food Porn, Lille, Night Night
Scroll par là

Si vous aviez raté l’info, l’estaminet L’Idiot qui faisait l’angle de la rue de l’Hôpital Militaire a fermé. Mais depuis le début du mois, Florine et Fred, elle cuistot et lui mixologue, se sont retroussé les manches pour redonner vie à l’endroit. Et y ouvrir au printemps Brigand, leur bistrot moderne.

Il faut absolument qu’on vous raconte l’histoire du mobilier de Brigand avant de faire les présentations avec Florine et Fred. “Comme on voulait un esprit bistrot sans chichi, on s’est mis à chercher du mobilier à racheter sur internet, raconte d’emblée Florine. Et puis on est tombés sur celui du Café du Clocher de Beuvry, tenu par une dame de 86 ans, qui le tenait elle-même de sa mère. C’était trop chouette de se dire qu’on continuait à faire vivre tous ces meubles dans notre bistrot. Et puis acheter son mobilier de bar à Beuvry, clairement c’est un signe, non ?

Voilà, vous avez un peu pigé l’esprit du duo de Brigand : passionné, “sans chichi” et avec une bonne touche d’humour. Florine est une de ces Lilloises qui est partie voir un peu ce que la vie parisienne avait de bon… avant de revenir naturellement dans son Nord natal. “J’avoue que la grève des transports fin 2019 a été un déclic. Et puis j’ai finalement rapatrié aussi Fred, mon associé et compagnon. Il est ravi, il trouve que tout le monde est gentil ici (rires)”.

Florine, Fred et leur mur de briques.

C’est notre projet métier

Fred n’en est en fait pas à son premier spot de restauration : il a ouvert l’Artisan Bar à Paris où il mixait déjà ses talents en cocktails avec de la bonne restauration et une belle carte de vins. C’est d’ailleurs là qu’il a rencontré Florine, fraichement reconvertie de la pub vers la gastronomie. “Il gère la mixologie et je m’occupe de la bistronomie“, résume la cuistot.

Florine n’a pas encore de cuisine mais “au moins [elle] a un potiron”.

Même s’ils se sont posés deux-trois questions existentielles entre les deux confinements de 2020 avant de se lancer, ils ont fait un pari avec l’avenir et ont commencé les travaux dès qu’ils ont eu les clefs début janvier. “On avance et on y croit. De toute façon, c’est notre métier, on l’aime et on n’a pas envie de se reconvertir pour un métier ‘essentiel.’

Mini-plats de cheffe

Alors voilà ce que vous retrouverez chez Brigand au printemps 2021 (on y croit aussi). Déjà, vous aurez une vue directe sur le bar dès l’entrée. Avec un coin cosy sur la droite pour attendre votre table ou si vous voulez juste boire un verre. Sur la gauche, vous aurez, le long du mur du fond, une grande banquette avec des tables. “On veut aussi installer des mange-debout autour du pilier central et aux fenêtres, détaille Florine. Et comme on aime aussi énormément les vins natures, on imagine installer une cave à vins vitrée contre le mur au centre de la pièce.”

Vous pouvez déjà imaginer (un peu) où sera le bar.

Dans la vie de tous les jours, le lieu sera ouvert le midi pour manger tranquillement l’un des bons plats du jour de Florine. “Le menu changera toutes les semaines et en gros, ce sera deux entrées, trois plats (végé/carné/végé) et deux desserts. Et peut-être aussi des sandwiches à la coupe avec de la bonne charcut’.”

Une fois la fin de journée venue, le bistrot deviendra un spot sûr pour les amoureux de l’afterwork qui veulent autre chose que des planches à déguster. “Il y aura des fromages, des rillettes et des pâtés maison… Mais en fait, ce que j’adore, c’est faire de la cuisine de cheffe mais en petites portions : le but c’est que les gens en commandent plusieurs et goûtent un peu à tout. Je trouve qu’ils sont plus curieux avec cette façon de faire et se laissent plus tenter à goûter des choses qu’ils ne connaissent pas.” Et c’est ça le leitmotiv de la demi-taulière de Brigand en cuisine : faire découvrir.

Brigand, ça se trouve au numéro 23 de la rue de l’Hôpital Militaire et ce sera ouvert du mardi au samedi, midi et soir. En attendant l’ouverture, vous pouvez suivre les travaux du bistrot sur Insta, vous mettre l’eau à la bouche avec les plats de Florine et suivre les recettes de cocktails de Fred par ici.