Aide pour les ex-étudiant.e.s boursier.e.s qui cherchent du taf : mode d’emploi

Dans La Fac, Money Money Money

@AFP

Scroll par là

Depuis le 18 janvier, ceux et celles qui avaient une bourse pendant leurs études qui se retrouvent sur le marché du travail en 2021 peuvent demander une aide spéciale. Attention, tout le monde n’est pas concerné et il faut être inscrit.e à Pôle Emploi car c’est lui qui verse les sous. On vous dépatouille tout ça.

Peut-être vous souvenez-vous de l’ARPE, A.K.A. l’Aide à la Recherche d’un Premier Emploi. C’était une aide qui avait pour but de palier au manque de moyens des jeunes diplômé.e.s qui avaient justement besoin d’un rallonge de bourses le temps de trouver son premier job rémunéré.

L’ARPE a apparemment disparu depuis 2019 mais cette “nouvelle” aide reprend les mêmes principes dans les grandes lignes.

Qui est concerné.e ?

Tous les ex-bousier.es ne sont pas concerné.e.s attention. Pour prétendre à cette aide, il faut :

  • avoir achevé ses études en 2020 (ou cette année)
  • être inscrit.e à Pôle Emploi et ne pas être entré.e dans une nouvelle formation
  • avoir un niveau bac +2 minimum au cours de l’année 2020 ou 2021
  • avoir moins de 30 ans
  • avoir bénéficié d’une bourse de l’enseignement supérieur attribuée sur critères sociaux au cours de la dernière année de préparation de son diplôme
  • ne pas percevoir une autre aide comme :
    • l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE)
    • l’allocation de solidarité spécifique (ASS) 
    • l’allocation des travailleurs indépendants (ATI)
    • le revenu de solidarité active (RSA) 
    • l’allocation “Garantie Jeunes”

Si vous avez coché tous ces critères, alors vous pouvez adresser une demande à Pôle Emploi.

Comment demander l’aide ?

Déjà, il faut vous inscrire à Pôle Emploi si ce n’est pas encore le cas. Une fois que c’est fait, il faut faire une demande max avant le 30 juin 2021 via ce formulaire que vous pouvez remplir en ligne avant de l’imprimer et d’aller le déposer à votre agence Pôle Emploi (ou l’envoyer par la Poste, au choix).

Cette demande ne doit pas arriver toute seule, attention. Vous devez y joindre quelques justificatifs pour prouver votre statut de jeune avec diplôme mais sans taf avec :

  • une photocopie de votre attestation de réussite d’obtention du diplôme ;
  • une photocopie de votre dernière attestation d’attribution de la bourse sur critères sociaux (avec le montant de votre bourse dessus).
  • un justificatif de domicile, si vous ne vivez pas chez vos parents (votre bail ou votre dernière facture EDF fera l’affaire).

Quand et combien ?

Ce n’est pas tout, mais parlons flouze maintenant. Pour les calculs, c’est simple : pendant quatre mois max, vous pourrez continuer à recevoir 70% du montant net de la bourse que vous touchiez mensuellement pendant votre dernière année d’étude. Et si vous n’habitez pas chez vos parents, c’est 100 € en plus (d’où le justificatif de domicile à fournir avec la demande).  

Le versement de l’aide se fera après validation de votre dossier et de votre actualisation mensuelle par Pôle Emploi qui se chargera de verser la fameuse somme. Si vous êtes du genre à oublier les tâches administratives au quotidien, mettez vous un rappel car chaque mois vous devrez actualiser votre situation et renouveler votre inscription sur la liste des demandeurs d’emploi pour y avoir droit.

Et si vous trouvez un job entre deux, déjà bravo, mais les versements stopperont même si vous n’êtes pas allé jusqu’au bout des quatre mois de versements. Si vous n’avez pas trouvé de job pendant ces quatre mois, l’aide n’est en revanche pas renouvelable.