Mythologies textiles, la nouvelle expo de la Manufacture à se faire en ligne

Dans Ch'est bieau, Culturons-nous
Scroll par là

Ce vendredi, ça aurait dû être le vernissage de la nouvelle expo d’ Elodie Wysocki à la Manufacture Roubaix. Il n’a pas eu lieu vous vous vous en doutez et vous ne pourrez pas (encore) aller admirer cette expo sur place. Mais le musée a déployé tout un arsenal de rendez-vous virtuels pour la faire vivre.

Croyez-nous, on savoure notre chance d’avoir pu voir de nos propre yeux la nouvelle expo d’Elodie. Avec Mythologies Textiles, la jeune artiste plasticienne va vous replonger dans les grands mythes de Judith, de Circé, de la harpie mais aussi de Lady Godiva ou encore de la Vierge Marie. Elle va surtout les réinterroger par le prisme du corps de la femme, des freaks, et avec sa marque de fabrique : le poil.

Elodie Wysocki

Le poil, c’est un élément normatif qui porte un message fort et qui interroge aussi le genre“, explique-t-elle face à ses portraits au crayon de femmes à barbe célèbres. “J’adore les figures monstrueuses, marginales car ça m’aide à m’éloigner des normes justement.” Voilà deux ans qu’Elodie bosse sur la “norme poilue”. En plus de réinterroger les mythes qu’elle présente ici, elle a aussi créé sa propre matière à partir de laine feutrée et de cheveu.

Prenez ces mitres “rieuses” par exemple, recouvertes de poils et assorties de longs cheveux. “La religion et la papauté, c’est relié au masculin. Et c’est intéressant comme l’ajout de matière poilue et chevelue va les faire tendre très vite vers le féminin. Ou encore vers l’animal en les positionnant comme des becs ouverts.

L’usage du corps des femmes et son invisibilisation dans la vieillesse ou les légendes resurgissent aussi dans les œuvres d’Elodie. On ne va pas tout vous dévoiler sur cette expo ici. Déjà parce que l’artiste le fait beaucoup mieux et ensuite parce que vous allez pouvoir l’écouter vous raconter tout ça tout au fil des semaines d’exposition à travers une programmation virtuelle.

  • Sur la page Facebook de la Manufacture : une série de huit capsules vidéos thématiques (1min / 1min 30) publiées chaque semaine jusqu’à la fin de l’expo (prévue le 28 mars) mais aussi un live atelier avec Elodie (à checker sur la page Facebook aussi)

Suivez la Manufacture sur ses réseaux (Facebook et Insta) pour être tenu au jus de tout ce qui va se passer autour de cette chouette expo. Et si les musées rouvrent (pitié vite) avant la fin de l’expo (le 28 mars) courez-y.