My Love, l’épicerie excentrique, a ouvert du côté de Sébasto

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Si vous aimez faire griller de l’halloumi, déguster une viande maturée et que vous cherchez un ketchup pas industriel, le tout arrosé d’une bière qui sort de l’ordinaire, on a envie de vous conseiller d’aller faire un tour chez My Love. L’épicerie pas commune vient d’ouvrir rue Caumartin.

Prenez des gens qui ont fait de la restauration leur métier, un local abandonné depuis une paie et quelques mois de travaux. Ça vous donnera My Love, le dernier né dans la famille galactique Mother, Babe, Britney et consorts (c’est maintenant trop long de lister tous leurs établissements, ces gens ne savent plus s’arrêter).

My Love est donc une épicerie. Mais pas comme les autres, bien évidemment. C’est ça le concept : ici vous trouverez du chocolat, de la bière, du vin, de la charcuterie et du fromage à la coupe, du thé, des épices et des limonades. Mais tous ces produits viendront d’endroits dont vous n’avez peut être jamais entendu parler.

Oui, il y a du saucisson de Wagyu.

On peut entrer chez My Love sans avoir la moindre idée de ce qu’on voulait, et repartir avec un sac rempli d’épices bio, de moutarde au cumin, de pâte feuilletée artisanale, de café torréfié à Lille, et de houmous fait maison. “Il y a beaucoup de trouvailles, ici, confirme Alice, installée derrière son comptoir. Ce ne sont que de très bons produits, pour tous les goûts et toutes les découvertes culinaires.

Un joli rayon huiles d’olive.

Niveau bières et vins, ça voyage aussi. Quelques bières régionales (de la Brasserie Bellenaert, de Bailleul, par exemple), quelques belges (dont l’excellente Cheval Godet et beaucoup de Brussel Beer Project), et des plus lointaines, comme la londonienne Siren. On essaie d’avoir toute la gamme, pour que les gens aient vraiment le choix“, précise Alice. Niveau raisin, pas mal de vins natures, quelques bouteilles plus classiques, et des prix qui démarrent à 7 euros, ce qui fait plaisir pour une épicerie.

Voilà pour le démarrage. Mais la suite donne envie aussi. “On va avoir de nouveaux produits bientôt, confirme Alice. On a trouvé un producteur de pâtes breton qui fait des trucs dingues comme des nouilles soba au sarrasin.” Et puis la baseline de My Love, c’est “charcuterie et chantilly” (oui, kamoulox). “La chantilly maison arrive demain (ce mardi)”, annonce Alice. Et d’ici deux semaines, on pourra proposer des sandwichs.

Pour visiter ce nouveau food spot, rendez-vous au 1, rue Caumartin, à l’angle avec la rue des Pyramides, côté rue des Postes. Et My Love a un compte Instagram.