Maria&Léon, l’épicerie fine et traiteur de cuisine de famille, ouvrira en mars rue Saint-André

Dans Food Porn, Lille

@Maria&Léon

Scroll par là

L’ancienne trattoria Ricordi de la rue Saint-André est doucement en train de se transformer en épicerie fine et traiteur. Au menu, encore un peu d’Italie mais surtout de la très bonne charcut’ de Paris et de Lyon, de quoi faire l’apéro comme il se doit (fromages, bières et vins…), des fruits, des légumes mais aussi des plats à emporter qui sentent bon le dimanche en famille.

Si on parle de transformation et non de fermeture/ouverture, c’est que les proprios et gérants ne changent pas : Alexandre et Julien, les deux frangins de la trattoria Ricordi, sont aussi derrière ce nouveau concept, baptisé en l’honneur de leur parents.

Car ça fait plus de vingt ans que la famille régale le Vieux-Lille. “Ça a commencé en 1998, quand on s’est installés rue de la Clef pour ouvrir un resto tous ensemble, raconte Alexandre, le chef (de cuisine) de la famille. Avec lui, il y a donc ses parents Maria, la mamma sicilienne, et Léon, le père fin gourmet à moitié flamand, et son frangin Julien. Très vite, ils se lancent dans une nouvelle trattoria rue Saint-André en 2000.

Trattoria + épicerie fine + traiteur

Petit à petit, la trattoria s’implante durablement dans le paysage du Vieux-Lille et va ouvrir une épicerie fine italienne à quelques mètres d’elle. Une autre épicerie Ricordi voit le jour à Lambersart en 2017 et c’est aussi là désormais que tout se passe niveau traiteur, dans leur labo de cuisine.

Julien et Alex, les deux frangins dans leur boutique de Lambersart.

Et on y fait plus que de la bonne cuisine italienne… “En 2020, on a eu envie de rendre hommage à nos parents, explique Alexandre. Ils ne sont plus physiquement en boutique aujourd’hui mais ils font toujours partie de l’aventure et c’était important pour nous de créer Maria&Léon.” Dans cette nouvelle enseigne mi-épicerie, mi-traiteur, les frangins ont voulu y mettre tout ce qui leur rappelle leur enfance.

Cuisine de famille

Il y a forcément toujours un petit coin italien, mais quand on parle des plats de notre enfance, c’est le chicon gratin, la purée saucisse, le chou farci ou encore les bonnes grosses croquettes de crevettes maison“, ajoute Julien qui a aussi hâte de refaire les tripes à la mode de Caen de son daron. Il y a aussi de quoi faire le plein de fruits et légumes qui poussent dans le coin et tout ce qu’il faut pour un bel apéro. “Avec un super rayon fromages comme de la raclette, de la vraie, celle qui ne te donne pas envie de boire toute la nuit tellement elle est salée“, note Alex.

Il y a aussi de la charcuterie “de très haute qualité” de leurs connaissances de Paris et Lyon. “Et comme mon premier métier, c’est pâtissier, on aura aussi un coin douceurs sucrées avec du bon pain.” Pour ce qui est des boissons, Alex est tombé amoureux de la brasserie Tandem et a sélectionné une belle gamme de vin pour parfaire vos afterworks à la maison. “On veut devenir l’épicerie de quartier en fait, résume Julien. Celle ou on passe un jour prendre son pain et le lendemain deux tranches de bons jambon en rentrant du taf.

Les bonnes victuailles de @Maria&Léon

Il existe déjà un Maria&Léon à Marcq-en-Baroeul, qu’ils ont ouvert lors du premier déconfinement en mai 2020. Et pour celui de la rue Saint-André, l’ouverture est prévue début mars et les estomacs lillois gargouillent déjà.

Maria&Léon ont déjà une page Facebook pour se mettre l’eau à la bouche. Si vous ne résistez pas à la tentation, vous pouvez déjà aller vous faire un avant-goût de la chose dans leur boutique de Marcq-en-Baroeul (32 Place du Général Leclerc) ou attendre début mars pour la boutique lilloise (7 Rue Saint-André). Comptez sur nous pour aller tester ça dès l’ouverture.