La Belgique annonce une centaine de nouveaux radars en Wallonie

Dans Transport, Voyage Voyage

@PHOTO PATRICK JAMES LA VOIX DU NORD

Scroll par là

Oui on sait, on ne peut plus aller flâner en Belgique avec les restrictions actuelles. Mais l’info est à garder en tête quand on pourra repartir en road trip jusqu’à Liège. Surtout qu’en bon.ne.s Français.es, on a tendance à vite oublier que c’est limité à 120km/h sur les autoroutes belges…

Est-ce que vous connaissez Valérie De Bue ? C’est la ministre wallonne en charge de la sécurité routière. Voilà, vous la connaissez. Mais si on vous en parle, c’est parce qu’elle a présenté la semaine dernière dix nouvelles mesures concernant les routes de Wallonie avec un seul but : réduire le nombre d’accidents.

Parmi celles qu’elle a citées, il y en a quelques-unes qui ont retenu notre attention, puisqu’on roule parfois nous aussi en Belgique. Il y a par exemple “l’introduction de limitations de vitesse dynamique“, un dispositif semblable à celui qu’on connaît sur une partie de l’A25 quand revient à Lille, avec la zone de vitesse régulée. “S’adaptant aux conditions climatiques et de circulation, ces dernières sont généralement mieux respectées et permettent de fluidifier le trafic“, explique la RTBF. Ce sera testé en 2022-20023.

En revanche, dès cette année, 100 nouveaux radars vont êtres installés sur les routes wallones. On ne connaît bien évidemment pas encore leur emplacement mais on sait qu’au moins 25% des petits nouveaux seront des radars tronçons (ceux qui calculent votre vitesse moyenne sur une portion de route et non à un point donné).

La dernière annonce qui a retenu notre attention, c’est l’expérience pilote qui devrait être lancée d’ici 2022 : le gouvernement veut tester l’installation de bornes éthylotest publiques dans des lieux dits “stratégiques”. Entendez : les spots festifs comme les bars, boites et restos.